SYRIE 2 le retour

<<< Syrie 1                      Accueil              Turquie 2>>>

Nos traces…    §  Syrie 2

 Lundi 23 Mai

Eh bien non,  ce n’était pas le dernier jour en Jordanie, comme nous l’espérions.

Toute la journée à la frontière, nous arrivons à sortir de Jordanie mais nous ne pouvons rentrer en Syrie…Arrivant au poste de douane, un policier narquois n’avait  d’yeux que sur notre tableau de bord, pointant du doigt nos GPS (qui n’avaient posés aucun Pb à l’aller..).

Si nous voulons rentrer, il faut d’abord retourner en Jordanie poster les GPS en France et lui rapporter le reçu de la poste….Donc demi-tour…

Dans le no man’s land nous retrouvons les voitures de nos copains, ils sont à l’hôtel depuis la veille pour les mêmes problèmes. Ils nous apprennent qu’en plus ils ont eu droit à une fouille complète des véhicules…tout vider sur le trottoir…Djam est reparti  à la poste en Jordanie…Un coup de fil de la compagnie maritime de Tartus, il n’y a plus de bateau pour l’Europe jusqu’à nouvel ordre, ils doivent rentrer par la Turquie….Un bout de chemin pour ceux qui doivent reprendre le travail à la fin de la semaine!

Pas facile de faire comprendre aux douaniers jordaniens notre retour, on nous regarde de travers, pourquoi re- renter? et surtout pourquoi n’avons nous pas de tampons syriens…En tous les cas il faut repayer les taxes d’entrée!!!

A Al Marfaq la ville la plus proche, la poste est fermée. Ce sera pour demain!!!

Bivouac dans un bois de pins près de Jérash.P1030190SYR2

        Mardi 24 Mai

Nuit très très courte, nous avons gambergé sans dormir. Debout 6 h, à peine déjeuné, sur place nous laissons notre coupe coupe au pied d’un arbre (cadeau pour un berger). Mais il vaut mieux ne pas se présenter avec à la douane en ce moment…

8 h devant la poste, pas évident de faire comprendre ce que nous voulons…Enfin le colis est parti et nous avons notre reçu!!! Notre sésame…La postière nous offre le thé et direction la frontière. Re belote  pour les papiers et les taxes…

Notre douanier, un sourire jusqu’aux oreilles nous attend. Aucune fouille, juste une inspection discrète, on nous offre même le café!!! Welcome, welcome……Que d’aventures!!!…Nous avons une autorisation de circuler jusqu’au 31. Le temps de continuer vers l’Est.

Heureusement nous avions un 3ème GPS, branché sous l’ordinateur embarqué, à l’abri des regards.

A 11 heures, sur l’autoroute, nous n’avons pas retrouvé nos amis, ils sont devant et veulent traverser la Syrie dans la journée.

Pas question de rentrer dans Damas, on coupe à travers la campagne au sud de la ville pour rattraper la route de Palmyre, très nombreux check points, à chaque carrefour; le problème c’est que  nous ne savons jamais à qui nous avons à faire (milice, militaires, policiers..?)Un peu stressant ! Près de l’aéroport les lances roquettes sont en batteries….

Rejoindre Palmyre ce soir : 195 km de route dans un désert de cailloux  et  l’oasis au bout.

         Palmyre (Tadmor)

Ville antique et mythique qui surgit du désert, entourée de collines rondes,où dominent un château arabe du XIIème siècle et,  à ses pieds, les vestiges de la cité de Zénobie, reine de Palmyre.

P1030193SYR2P1030195SYR2P1030196SYR2

Ville déserte, personne…

P1030201SYR

P1030206SYR2

Cité de Zénobie, avec les tombeaux tours, en bas du château citadelle
P1030204SYRUn panorama exceptionnel, le temple de Bel, édifice le plus important, en avant de l’oasis.

P1030205SYR2
P1030213SYR2Juste un chamelier qui attend le client! au pied de l’Arc  monumental du temple de Nébo. La grande colonnade, de plus de 1,2 km traverse la ville depuis le temple de Bel.

P1030215SYR2

P1030218SYR2

 

 

 

Notre camping au pied du temple  de Bel  dans un jardin de fleurs et de palmiers.

 

 

 

 

 

P1030221

Après le dîner, nous ressortons voir le site illuminé pour nous seul.

P1030223SYR2 P1030227SYR2 P1030225SYR2
Ensuite au lit, la journée a été longue!!

        Mercredi 25 Mai

Nous décidons de rester deux jours ici compte tenue de notre de sortie.(31 mai)

Nous partons à pied visiter le site. Temple de Bel…musée.

P1030231SYR2P1030236SYR2 P1030233SYR2P1030261SYR2
Ici, on adorait plusieurs dieux, mais le principal était Bel. Bel pour les Palmyréens,  Zeus pour les Grecs et Jupiter pour les Romains.
P1030259SYR2P1030258SYR2P1030253SYR2P1030252SYR2P1030245SYR2P1030239SYR2

 

 

 

 

 

 

 

 

P1030264C’est très beau, mais quelle tristesse nous ne sommes que tous les deux, le peu de syriens rencontrés nous accueillent chaleureusement et applaudissent même notre venue. Un sentiment de malaise dans cette ville fantôme, pas de circulation, les rues sont vides et à la terrasse du café toujours tous seuls.

P1030270SYR2

 

P1030271SYR2Au musée la reconstitution du temple de Bel.

En rentrant nous rencontrons une petite anglaise perdue au milieu de ces ruines…elle voyage seule et à pied ! Heureuse de pouvoir discuter un moment.

Dehors une chaleur étouffante,  nous passons l’après midi à faire la sieste il fait 36°.

A la radio les nouvelles ne sont pas  bonnes. La France veut prendre des sanctions contre les dirigeants et bloquer leurs avoirs…….donc… Nous repasserons la frontière demain soir. Il vaut mieux ne pas traîner ici.

21 mai 2015 : Palmyre vient de tomber aux mains de Daech…Quel désastre culturel !….Quel massacre humain. 

         Jeudi 26 Mai

Route du désert vers Ar Raqua -El Mansour. Route du désert, elle porte bien son nom, cailloux…cailloux. Puis le barrage Al Assad sur l’Euphrate. Déjeuner au bord du lac au milieu des lauriers roses.

P1030285SYR2P1030281SYR2 P1030276SYR2
Traversée d’Alep rapide…

P1030288SYR2P1030292SYR2P1030294SYR2P1030295SYR2

Passage de frontière houleux!!! toujours de difficiles moments à passer.
Côté syrien, ils sont sur les dents, nous promènent de bureau en bureau et veulent des bakchichs; Comme d’habitude, nous ne céderons pas… mais c’est un peu plus long !

Mais c’est en Turquie que cela se corse pour moi ; un jeune douanier fait du zèle et trouve que mon passeport n’est pas bon ( la photo serait abîmée) et l’enfoiré continue gentiment à passer l’ongle dessous, me la décollant encore plus. De la douane, je passe à la police où j’attends!!…..UV pour mon passeport, téléphone à gauche à droite… le stress monte !!…Après 3/4 d’heure, enfin c’est OK.     Ouf!!! On peut passer.

A la hâte nous trouvons un bivouac dans un petit bois près d’une baraque en ruine à l’abri des regards. Une soupe, une pomme et au lit, un peu trop d’émotion pour la journée.

Malgré toutes ses émotions en Syrie, nous avons adoré le pays et bien sûr tous ceux que nous avons rencontrés ; leur accueil, leur gentillesse. Mais partout nous avons eu ce même sentiment d’un peuple dans la peur et la crainte..Ils se méfient de tous,  même du voisin. Que sont-ils tous devenus depuis quatre ans ?…..      Et c’est très souvent que je pense à vous, amis d’un soir ou d’une journée…… camps de réfugiés, exile ?….

Turquie>>>

 

Une réponse à SYRIE 2 le retour

  1. Pauline dit :

    Article simpa à lire, comme le reste d’ailleurs 😉 Merci pour le partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>