3 ) SYRIE mai 2011

Hama.

<<< Turquie 1                                Accueil                    Jordanie..>>>

P1020448

P1020559 - Copie
Théâtre antique de Bosra.

            SYRIE 1

Nos traces…§   Syrie 1

     Lundi 2 mai

Nous avons dormi au pied d’un poste militaire en Turquie, ils nous garderons toute la nuit. Debout 6 h, la décision est prise on passe la frontière syrienne ce matin. Nous faisons la petite route de montagne, celle des contrebandiers… et à 8h nous sommes devant le poste de douane turc. Un peu d’appréhension quand même; passage sans problème pour nous, mais il manque soit disant une attestation vétérinaire pour Tango (notre premier terrier du Tibet). On palabre un moment (2h de paperasse, de tampons et de fouilles) c’est là que nous apprenons la mort de Ben Laden et   finalement nous passons…

P1020449syr1

La Syrie est là, personne nous sommes les seuls à vouloir rentrer. Timbres, taxes, assurance (170 euros), tout est en règle.

Nous ne prenons pas l’autoroute, mais par une toute petite route de montagne nous allons rejoindre Lattakié pour y faire le plein de gasoil et faire du change.

Ville très bruyante, circulation énorme, militaires et policiers omniprésents, mais un calme règne cependant dans les rues, beaucoup de monde aux terrasses de café et devant les boutiques… Welcome…welcome, on nous acclame en levant le pouce!!

Grosse mésaventure à la pompe à essence… le pompiste tellement content d’avoir un client se trompe et nous remplit le réservoir d’essence au lieu de gasoil … grosse catastrophe, il va falloir vidanger entièrement…(100l pour 30 euros).

Des syriens passent et nous voyant rester un moment à la station s’inquiètent  et nous proposent leur aide. Finalement on  repart, nous qui voulions être discret c’est raté!

Route vers Tartus et le « Krak des chevaliers ».P1020450syr1 P1020452syr1

Resto-camping « La table ronde », ce soir mezzé et poulet grillé.

    mardi 3 Mai

       Krak des chevaliers

Après une bonne nuit, seul au camping, nous partons à l’assaut du Krak.

Construit par le comte de Toulouse entre 1099 et 1144, au sommet d’une colline, avec une enceinte quasi infranchissable. Au fil des siècles, devenu un véritable symbole, dernières places fortes des croisés. En 1271, le Mamelouk Baïbars assiégera le Krak et obtiendra la reddition  des croisés.

Après l’Entrée  on grimpe une longue rampe voûtée, pavée, à peine éclairée par de fines meurtrières.P1020454 syr1 P1020456syr1Assez large pour que les chevaux puissent l’emprunter jusqu’à la cour centrale.P1020458syr1 P1020459syr1

L’accès aux douves se fait par cette grosse tour et de suite nous sommes frappés par l’incroyable mur penché qui ferme l’enceinte intérieur. (But défensif mais aussi pour éviter les effets dévastateurs des tremblements de terre).

P1020462syr1Grande salle voûtée.

P1020465syr1

 

 

 

 

 

P1020473syr1 P1020475syr1Tour de la fille- du- Roi.P1020478syr1 P1020495syr1 P1020489syr1
La végétation reprend ses droits!

P1020488syr1 P1020481syr&La cour  intérieure et la grande salle voûtée gothique menant à la salle des chevaliers.

 

P1020483syr1
P1020492syr1

 

En bas les lacets de notre route vers Hama…

     Hama

Entourée de faubourgs sans charme et désertiques que nous traversons rapidement pour bientôt se retrouver dans le brouhaha du centre ville. Embouteillages, pas prévus  mais   sans problème, tout se passe bien, au contraire beaucoup de petits signes d’amitiés. Il est vrai que nous ne passons pas inaperçu.! Comme ce matin nous sommes les seuls européens.

P1020497syr1 P1020499syr11 P1020498syr1

Après la tour de l’Horloge nous nous retrouvons sur les bords de l’Oronte et les célèbres « norias » et leurs douloureux grincements.P1020500syr1

P1020507syr1

P1020505syr1

P1020501syr1

P1020509syr1
Nous sortons de Hama, à Ar Rastan je veux acheter du pain, impossible de le payer, le boulanger tient absolument à me l’offrir. Puis des km dans la campagne pour trouver un bivouac… beaucoup de gens refuseront que l’on reste près de leur habitation, on peut lire une certaine peur sur leur visage, qui sommes nous? que faisons nous ici alors que le chaos commence à s’installer. (Des journalistes, des espions du régime??!!)
Finalement on s’installe dans un champs bordé par un muret. Un paysan passe, pas facile de lui faire comprendre que l’on veut juste rester là pour la nuit. Bientôt tout le village arrive  avec les notables (instituteur qui parle anglais, maire…)  papiers, passeports,  nous montrerons tout!…. Welcome,welcome… nous resterons  dans notre champs et plus tard deux jeunes en mobylette  reviendront nous offrir des bananes!!

P1020515syr1

     Mercredi 4 Mai

6h, Nuit un peu courte… les cigognes sont autour des nous.
P1020518syr1

 

Par l’autoroute vers Homs que nous contournons, des chars un peu partout… Ce n’est pas le moment de sortir l’appareil photo!.  Damas même contour…

P1020521syr1 P1020524syr1 P1020527syr1 P1020528syr1        Celui-là on le retrouve partout, même sur les vitres arrière des voitures!!P1020529syr1

Beaucoup de barrages …route vers Sebba -As Suwayda-Bosra.

Au fond les montagnes du Liban.

P1020522syr1

              Bosra

En arrivant nous allons directement voir si le guide « xx » que l’on nous avait recommandé était encore là. Oui, c’est notre chance, il nous fera visiter toute la vieille ville, fera ré-ouvrir pour nous la mosquée ainsi que le théâtre. Tous ces monuments fermés  en raison des événements …

P1020535syr1

P1020531syr1

P1020532syr1 P1020541syr1

Visite de la plus ancienne mosquée d’orient: La mosquée d’Omar daterait du VIIIème siècle.

P1020544syr1 P1020551syr1 mélange de romain et d’araméen.P1020550syr1 P1020548syr1 Ici c’est moi!! habillée pour la circonstance. La seule façon d’être pour pouvoir rentrer
.P1020547syr1 P1020545syr1

Plus loin la porte  Nabatéenne.P1020557syr1

Et en fin le théâtre. On a du mal à s’imaginer qu’il était entièrement ensablé jusqu’en haut, avec le sable apporté au long des siècles par le vent du désert, et que des maisons y étaient édifiées par dessus.

P1020559syr1 P1020563syr1 P1020568syr1 P1020567syr1

102 m de large, 12 000 personnes assises, sur le mur de scène, des niches pour les statuts, des colonnes corinthiennes.

L’acoustique y est exceptionnelle!!! Maurice a testé avec un de ses morceaux préférés des Carmina Burana… et pas beaucoup de monde pour nous déranger, ni applaudir.

P1020570syr1 P1020566syr1

 

En fin d’après midi, des rumeurs grondent, manifestations dans les rues et autour du théâtre où nous sommes. Nous resterons à l’abri dans les jardins du restaurant tout proche; pas tranquille pour autant… beaucoup d’allées et venues, « xx » nous rassure, aucun problème pour nous. Les gens veulent savoir s’ils se trouvent sur les fameuses listes d’emprisonnement… Tango, rebaptisé « le chien Bachar »…

On s’installe pour la nuit le long du mur du resto (le gardien veillera sur nous !! ) pas de resto, ils sont tous trop occupés, alors pique-nique…(cassoulet bien arrosé)

P1020571syr1
Ballet incessant de motos qui durera fort tard dans la nuit, beaucoup de discussions non loin de nous, mais la langue ne nous aide pas! Apparemment beaucoup d’inquiétudes pour eux, les nouvelles ne sont pas bonnes : les chars sont entrés dans Hama et Homs où nous étions ce matin.

         Jeudi 5 Mai

6h debout. Nuit très très courte, mouvements de motos, palabres au pied de la voiture, pétards…on lève le camp rapidement pour reprendre la route. A cette heure la ville fatiguée de la nuit agitée est complètement déserte, morte, pas un chat. On ne pourra pas dire au revoir à « xx » ni même le remercier de son accueil! peut être au retour si la situation s’améliore. Pour lui c’est une question de jour seulement!…………….

Sur la route en direction de Derr’a des chicanes, traces de pneus incendiés, ferrailles, pierres, l’accès à la ville est bloqué. Idem sur l’autoroute en direction de la Jordanie, plus une pompe à essence en état de marche….

Enfin 7h30 la frontière!.. Assez rapide côté syrien, mais tout le monde fait grise mine malgré le traditionnel Welcome..

Côté Jordanie, le contraste, police et douaniers ont le sourire et tout se passe très vite; Assurance, droit entrée, visas en 10 minutes.P1020573syr1

A 10 heures nous prenons le café dans la campagne jordanienne . On décompresse !!! mais en définitif nous n’aurons vu aucun militaire ni aucun policier sur les routes.

On file sur Irbid pour envoyer des mails à tout le monde. Gratuit pour nous accueillir.

P1020575syr1 P1020578syr1

Nous passons la ville de Jerhas et nous arrêtons en haut d’une colline au milieu des pins pour un bivouac tranquille. Soirée d’exception, on arrose notre entrée en Jordanie et nos émotions passées (Pastis 51). Et puis vite au lit, on a du sommeil à rattraper.P1020579syr1 P1020581syr1

 

<<<Retour Turquie…                        Jordanie..>>>

 >>>  SYRIE 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 réponses à 3 ) SYRIE mai 2011

  1. Larochelle dit :

    Merci pour ce partage, c’est pas mal du tout. Je m’occupe de la partie actu pour la ville de la Rochelle et je ne vais pas hésiter à relayer votre article. Cordialement.

    • Nicole dit :

      Merci de me relire après ces cinq années. Pas un seul jour ne se passe, sans que je ne pense à ceux que nous avons rencontrés…où sont- ils ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>