EQUATEUR

Cotopaxi ( 5897 m )

<<accueil          <<< COLOMBIE

 

La verdure continue, et pour cause !!!!

1440px-Flag_of_Ecuador.svg Coat_of_arms_of_Ecuador.svg

Le Nord.

§§- traces Wikiloc

Equateur 1

COLOMBIE SUD

28/05

Un passage de frontière sans problème. ( 2h ) Sous la pluie et dans le froid à 2900m .

Rien à payer. Tous les jeunes rencontrés sur la route en Colombie sont là en longues files. L’Equateur leur accorde un visa sanitaire . Bravo!

Après 5o km dans la verdure, rien n’a encore changé,  ensuite le soleil et tout de suite les hauts sommets et les volcans à plus de 4000 m.

DSC_0143 DSC_0146 DSC_0150 DSC_0153

La verdure… la canne à sucre .

Ce soir  la « Finca Sommerwind » où nous retrouvons quelques voyageurs déjà rencontrés .

DSC_0154

La température est bien remontée, bien que nous soyons toujours en altitude .

29/05

De la pluie toute la nuit, il faut absolument trouver une laverie qui lave et qui sèche aussi le linge…direction Ibarra. Pendant ce temps le supermarché, effectivement les prix sont plus élevés qu’en Colombie,mais bien compensés  par le prix du litre de gasoil . (  0,25 euros le litre !!!….)

Ce midi nous déjeunons dans un petit resto, menu classique  5$ pour nous deux…

Cascades de Peguche dans les environ d’Otavalo.

DSC_0161

Habitat indigène.

DSC_0159

Ici toute la population indigène porte un costume traditionnel. Jupe longue bleu marine ou noir, fendu sur un coté laissant apparaître une autre jupe blanche, un chemisier blanc brodé. Au pied une sorte d’espadrille noire.

Beaucoup de fresques peintes sur les murs.

DSC_0177 DSC_0156 DSC_0164

Retour vers le lac près d’Ibarra .DSC_0184

En pleine montagne à plus de 3500 …pas de WiFi correcte.

30/06

Toujours pas les grandes chaleurs, mais le ciel se dégageant un peu, alors nous partons pour la lagune de Cuicocha.

Traversons la ville de Cotacachi, ici la population travaille le cuir, de haute qualité, qui sera exporté dans le monde entier . Nous en profitons pour quelques achats.

DSC_0227 DSC_0229 DSC_0230 DSC_0231

3080 m.

Une éclaircie de courte durée, là haut c’est dans les nuages que nous sommes, alors nous attendrons demain pour la ballade dans le parc et autour de la lagune.

DSC_0196

DSC_0197 DSC_0195 DSC_0192Des fleurs jamais vues .DSC_0190

Au loin le volcan Imbabura  apparaît vers les cinq heures (4557 m).

31/05

De la pluie toute la nuit, il fait 10° et les sommets de 4500 m sont plâtrés de neige…

Laguna Cuicocha.

DSC_0214

Beau lac de cratère qui doit son nom à l’une de ses îles qui a la forme d’un cochon d’inde (cuy). En parlant cochon d’inde, ici c’est une spécialité culinaire. Tous les restaurants l’ont à la carte, grillé au barbecue ; Ce que nous avons refusé de manger !!!

Dans un écrin de verdure et de fleur.

DSC_0211 DSC_0210

DSC_0213DSC_0226

Mais hélas le plafond du ciel est bien trop  bas pour apercevoir le sommet du volcan Cotacachi.(4944 m)

 

Cadran solaire.

Cadran lunaire.

Cayambe, c’est près de cette petite ville que passe le point le plus haut  de la ligne de l’équateur. ( 2700 m). Et il n’y fait pas chaud, comme vous pouvez le constater. ( grosse polaire…et pantalon long !)

20190531_131314 20190531_131858

Nous ne pensions vraiment que ce passage de l’équateur serait aussi glacial !

La Mitad del Mundo. (Version 1949)

DSC_0241

DSC_0247Camping de la Midad del Mundo chez Valentin qui nous fera visiter sa Cueva et son cadran solaire perché sur une petite colline .

DSC_0259 DSC_0251

Nous rencontrons une française Marie qui fait le tour de l’Equateur en vélo, ici çà grimpe dur !   Alors courage pour la fin du parcours .

01/06

Grand beau, grand soleil !

La Mitad del Mundo.

En réalité, c’est ici le point exact  de la ligne de l’équateur. (recherche de 1990 ) à 200 m au Nord du point que nous avons visité hier.

N = 0°00.00

Notre GPS confirme , bien que pendant quelques minutes il s’est complètement affolé, tantôt N, tantôt S….il avait perdu sa « boussole « !

DSC_0279

DSC_0264 DSC_0267DSC_0276

Un pied au Printemps et l’autre en Automne .

Notre premier passage de l’équateur par la route, cela s’arrose !

20190601_104220

Ensuite c’est en vain que nous chercherons à atteindre le parking du volcan Cayambé  sur des pistes pavées par les Incas .

De la boue , de la boue… demi- tour.

Route de l’Amazonie…à l’Est, vers les « termas  de Papallacta » superbe avec un col à 4080m.

Grand soleil nous pouvons apercevoir le volcan enneigé Antisana 5768 m. Mais pas vu d’ours !

Nous passons la fin de l’après midi aux termes dans une eau agréablement  tiède à 37-38°. 3300m

Magnifiques piscines extérieures .

02/06

Le Centre.

§§- traces Wikiloc

Equateur 2

EQUATEUR centre

De la pluie, toujours de la pluie nous ne restons pas plus longtemps  ici… la piscine sous des trombes d’eau avec 8° extérieur, pas question .

Quito

Un Dimanche…Nous traversons rapidement la ville.

DSC_0311 DSC_0315 DSC_0318  DSC_0327

Cap au Sud. Vers le parc des volcans mais tout d’abord la réserve Vida Silvestre Pasochoa

Entourés du Cotopaxi (5897 m),

du Ruminahui (4722m)

et du Sincholagua(4898 m)DSC_0354, c’est dans une vaste lande  de buissons couverts de baies et de petits bosquets bas que nous allons bivouaquer.

DSC_0346 DSC_0350 DSC_0347

Un bivouac comme nous les aimons et que nous attendions depuis longtemps ! Cela ressemble à l’Islande, même paysages, même température !!!.

Cotopaxi.

Le volcan se découvre enfin. Le plus gros et un des plus dangereux volcans des Andes qui a déjà causé des dégâts catastrophiques, coulées de boue mortelles anéantissant une ville toute proche comme Latacunga.  Sa dernière éruption en 2015 avec un panache de cendre et de fumée haut de 8 km .

C’est aussi le second plus haut de l’Equateur.

Quelques heures après sous les nuages noirs !

03/06

Nuit bien au calme, au chaud sous notre couette car là-haut il ne fait pas chaud 8° ce matin.DSC_0378

Nous traversons le parc du Nord au Sud. Attention Carole à la mascota interdite!!  Nous avons dû occuper Gamin au passage du poste de contrôle.

Paysages superbes , les prairies couvertes de fleurs roses et mauves. 3900 m

DSC_0392

Le volcan derrière les nuages fait de timides apparitions, ne grimpant pas au volcan, nous ne montons pas au refuge à 4600 m.

   DSC_0396

Descente vers Latacunga, puis nous prenons le chemin de la laguna Quilotoa faisant une grande boucle par le Nord.  Sigchos et Chugchilan.

La route une merveille, des couleurs exceptionnelles avec un patchwork des cultures étagées, mais toujours un ciel de plomb.

Une région des plus sauvages des Andes que nous traversons . Nombreuses gorges et canyons .

Laguna Quilotoa. 3700 m

Lac de cratère aux eaux turquoises bien balayé par un vent très fort. Il fait à peine 10° et un ressenti de 4 ou 5.DSC_0429

Ce soir Shalala,  centre écotourisme communautaire juste en bordure du cratère et quelle vue !!!!

DSC_0452

Une petite grimpette pour arriver sur le bord du cratèreDSC_0444DSC_0447

04/06

Agités toute la nuit par un vent violent, le thermomètre à 6° c’est bien emmitouflés  que nous remontons à la lagune, là-haut un ressenti à 0°…

Comme en décembre dernier au Mexique K’Haima refuse de démarrer, nous attendrons patiemment  que la température remonte. Problème de bougies de préchauffage…encore ?

Retour à Latacungua pour terminer notre boucle. De ce côté les vallées sont larges, les couleurs ont bien changées tout est fauve et la moisson est en cours .( A la main  en fonction de la pente .)

C’est l’automne !

DSC_0457

DSC_0462 DSC_0463

DSC_0471

Les costumes changent aussi, les femmes portent le chapeau de feutre .

   DSC_0464

Direction le garage Ford… deux sondes sont  mortes…le diagnostic était bon . Nous dormons sur leur parking en attendant la réparation pour demain . Je vais pouvoir me mettre à jour sur l’ordi car depuis une semaine dans la montagne il n’y avait pas beaucoup de Wi-Fi.

05/06

Latacunga.  Journée garage , nous irons un peu plus au Sud pour la soirée.

06/06

A travers la montagne par de petites routes sinueuses, pour rejoindre Baños.

Beaucoup de cultures sous serres.

Le cœur de l »Equateur, habitat traditionnel mais ici pas de richesse.

Les églises sont basses pour pouvoir rester debout au moment des nombreux tremblements …de terre.

 

Banos de Agua Santa, citée touristique doit sa réputation à ses nombreux bains thermaux nourris par les eaux sulfureuses d’un volcan fou, au dessus de la ville.DSC_0500

Tungurahua « gorge brûlante » (5023 m) un des plus actifs volcans des Andes qui se manifeste pratiquement tous les ans . Aujourd’hui  encore dans les nuages .

Baños au fond de la vallée.

La route des cascades .

Camping el Paraiso. Il porte bien son nom!

au milieu de la forêt vierge et du soleil retrouvés.

 

 

 

07/06

Quand on n’a pas de tête, il faut avoir des jambes !!!… C’est pour moi que je parle, nous partons ce matin visiter la cascade  El Pailon del Diablo, une belle descente bien pentue de 200 m de dénivelé.

DSC_0541

A plus de la moitié de la descente je m’aperçois avoir laissé ma carte mémoire de photos dans l’ordinateur hier soir !!!! Que faire remonter…. Maurice et Gamin m’attendrons en bas ! Une demi-heure plus tard je les rattrape, un peu essoufflée quand même.

Belle descente au milieu de la forêt.

El Pailon del Diablo( le chaudron du diable)

La cascade surgie d’une anfractuosité de la roche. La chute tombe de 80m de haut.

DSC_0530

DSC_0535

Magnifique et spectaculaire vue du pont suspendu.

Nous retraversons Baños et poursuivons vers le volcan Chimborazo.

Agaves, eucalyptus, herbes de la pampa, le classique.

Toujours des paysages de rêve, nous sommes à plus de 3500 m et ça grimpe encore….c’est le « páramo » qui s’installe, prairie d’altitude qui couvre plus de 10% du pays. Mais pour le moment dans la brume.

Chimborazo.

4000 m enfin nous passons au dessus des nuages et splendeur…le volcan se dégage et fait apparaître son sommet couvert de glaciers.

DSC_0570

Le plus haut sommet de l’Equateur 6310m, emblème du pays que l’on retrouve sur le drapeau.Coat_of_arms_of_Ecuador.svg

Il est là presque à porté de main !

On s’installe pour la nuit au milieu de la prairie  …4025 m.

 A 15h il fait 9° avec un fort vent. Nous allons être bercés cette nuit  !

Ici la végétation est rase.DSC_0572 DSC_0577

Mais quelle vue !!!

08/06

1° dans la nuit ! Le chauffage fait ses preuves, tout marche bien et nous maintient à bonne température programmée. (13° la nuit, 20° le jour)

Curieuses, les vigognes sont venues nous rendre visite au petit matin. Elles ont été introduites ici il y a une vingtaine d’années, venues du Pérou et du Chili. Les prairies en sont pleines.

Contournement du Chimborazo par une petite route Sud.

Il fait grand beau et quel bonheur de pouvoir admirer ce volcan  qui reste habituellement caché derrière les nuages.

Face Sud

La fin du marché, pittoresque et  très coloré.

Laguna Colta. 3300 m

Les femmes viennent de ramasser au milieu de la lagune, les roseaux qui servent de fourrage pour les animaux.

DSC_0606

Le coin semble tranquille et sympa, je pense que nous allons rester et récupérer d’une nuit à plus de 4000m où le souffle a été un peu court.

Un peu trop près du bord de l’eau notre Gamin qui joue avec les autres chien finira par tomber à la baille…il faudra l’aider à remonter, la berge est trop haute…heureusement nous n’étions pas loin !

Le soleil tombe rapidement, mais bel effet de nuages sur la lagune et dans le lointain le Chimbo.

09/06

Effectivement, bonne nuit tranquille au milieu de notre prairie avec juste les petits cris des poules d’eau qui abondent.

Des gamins ont chipés ce matin le contenu de mon sac à dos extérieur…c’était la « basura »!

Le Sud

§§- traces Wikiloc

Equateur 3

Humide et frais, souvent couvert de forêts nuageuses avec des températures plus ou moins constantes entre 11 et 19°….

Toujours plein Sud, nous longeons la lagune.

DSC_0615 DSC_0616

Grand plateau à plus de 3400 m nous descendons sur Alausi.

Ici on attend le bus.

San Pedro d’Alausi . 2600 m 12°

Au creux d’un vaste cirque de montagnes, la ville est devenue célèbre grâce au « Nariz del Diablo », superbe défilé où circule le fameux train touriste.

 «  Le chemin de fer le plus difficile du monde » en raison de son altitude et de ses virages ; Un des trains cher  à Claude Villers…de France Inter.

 DSC_0636

Jour de marché. Que de couleurs dans le costume de ces dames !

DSC_0640 DSC_0644   DSC_0632

Certains messieurs portent le pantalon en fourrure !

Nous poursuivons encore quelques km avant de trouver une prairie au bord d’une rivière. 2400 m.

10-11/06

Naziz del Diablo encore un maigre rayon de soleil .

Ciel très bas,  brouillard et pluie, ainsi se résume ces deux jours qui vont nous mener dans un premier temps à El Tambo 

DSC_0665 DSC_0663

et ensuite à Cuenca.

Cuenca.

Troisième grande ville du pays , nichée au creux d’une belle vallée à 2500 m d’altitude.

 Beau centre historique très vivant , nombreuses maisons coloniales.

Visite sous la pluie !

Marché aux fleurs  et derrière  l’Eglise Carmen de la Asuncion.

Cathédrale (Bâtie à partir de 1885, achevée en 1960 !)

 Sa façade très lourde en briques rouges flanquée de deux grosses tours mais coiffée de dômes aux céramiques bleues et blanches magnifiques.

20190611_151947

 

 

Capitale de la fabrique des panamas.

20190611_155708

12/06

Averses, nuages …encore , mais toujours des ciels splendides. Le paysage change beaucoup et nous avançons vers Loja et la frontière péruvienne.

Ce soir perchés sur une colline, nous dominons toute la vallée et nous protégeons du vent derrière un très gros rocher couvert de broméliacées en fleurs  . 2700 m Le soleil revient en fin d’après midi .

DSC_0701 DSC_0702

DSC_0699 DSC_0694DSC_0700

DSC_0695 DSC_0696

13/06

Et comme tous les jours, ce  matin à nouveau pluie et brouillard, le mauvais temps d’hier nous a rattrapé  dans la nuit ! 14°

Vue d’ensemble de la journée…

DSC_0705

Vilcabamba , Incroyable le grand beau 26° après une matinée sous des torrents d’eau .

DSC_0707

Cela fait bien longtemps que nous n’avions pu sortir notre table et déjeuner dehors !!!DSC_0706

14/06

Un aller-retour à Loja pour récupérer  notre  bouteille de gaz  que nous avions déposée hier pour un remplissage…24 heures c’est un peu long !!! Mieux vaut aller directement sur Catamayo puisque c’est là qu’elle a été remplie !!

DSC_0713 DSC_0725

Le soleil s’est enfin manifesté ici mais de courte durée , retour à Vilcabamba.

La ville des « centenaires » qui ne nous a pas plus du tout…

 Ici on ne parle qu’anglais . La moitié de la ville est envahie par des retraités venus s’installer ici et venant du Nord de l’Amérique… Même la serveuse du café nous parle en anglais !! On a quand même pas la tête d’angliche !

15/06

 Cap Sud vers notre dernier bivouac en Equateur,

Au début une belle route, mais rapidement la pluie vient avec l’altitude.

DSC_0737

DSC_0739 DSC_0743

Ensuite c’est une piste terrible. Il y a eu d’énormes glissements de terrains et de boue. Avec les tonnes de pluie reçues depuis que nous sommes ici, pas étonnant !

DSC_0747

DSC_0752 DSC_0750 DSC_0749

Après le passage du col, le soleil revient et la route est sèche, paysage magnifique.

Bivouac au bord d’une rivière, bien au sec , pas de danger  d’éboulements !

DSC_0757

16/06

Les 35 derniers km vers la frontière sont encore assez délicats, surtout qu’au petit matin la pluie est revenue.

Dernier village Zumba .DSC_0765

Balsa la frontière . Une belle et tumultueuse rivière sépare les deux pays.

Tout petit poste de frontière perdu dans les montagnes, encore bien dans les nuages ce matin .

Les formalités de la migration réglés en cinq minutes, mais il faudra attendre 2h30 pour avoir la cachet de sortie pour le véhicule !!! En réalité ce poste est fermé le dimanche et en conséquence il aura fallu attendre tout ce temps pour que les autorités supérieures  donnent le feu vert par téléphone…

Ainsi se termine notre séjour équatorien, splendide pays très varié à des altitudes bien changeantes où polaires et débardeurs sont toujours à portée de main. Nous avons regretté la grosse quantité de pluie et ce malgré le début de la saison sèche. Un temps souvent couvert qui a  rendu un peu terne certaines de mes photos .

Adorés aussi la multiplicité d’ethnies et leurs costumes très différents d’une région à l’autre.

Nous en avons quand même pris plein les yeux…Magnifique pays .

>>> PEROU