5 ) Mongolie

Au milieu de nulle part dans la steppe mongole.

<<<  Sibérie orientale                   Accueil               – Moscou –  Russie>>>

Depuis notre départ: 15 035  km !

mg-lgflag

Nous avons un visa pour un mois.

Le but de notre voyage était d’arriver en Mongolie début Juillet pour assister au fameux « Naadam », la fête la plus populaire du pays. Elle commence dans la capitale le 11 Juillet et permet en même temps de célébrer l’indépendance et la révolution de 1921 .

A notre programme, nous avons prévu de faire deux boucles, une au sud vers le Gobi, l’autre nous remontant vers le lac Hovsgol au nord, puis une descente vers l’Altaï et la sortie du pays vers la Russie à l’ouest.

mongolie-001

Plus de 4100 km, dont les 3/4 sur piste et même en hors piste. J’ai récupéré toutes une séries de WP, ils vont nous être bien utiles…pour le Gobi.

1) De la frontière à Ulan Bator  et aux dunes du désert de Gobi .

1644 km

§ – De la Bouriatie au désert de Gobi.

Le désert de Gobi est une vaste région désertique comprise entre le nord de la Chine et le sud de la Mongolie. Il englobe environ un tiers de la surface de la Mongolie. Le bassin désertique est délimité par les montagnes de l’Altai, la steppe de Mongolie, le plateau tibétain et la plaine du nord de la Chine.

Le Gobi est davantage recouvert de pierres que de sable. Il s’étend sur 1600 km du sud-ouest au nord-est et sur 800 km du nord au sud. Sa superficie est estimée à 1 300 000 km², ce qui en fait l’un des plus grands déserts au monde.

Dimanche 8 Juillet

Nous trouvons ce matin que le soleil se lève plus tard… et pour cause, nous avons reperdu une heure ! (- 1 h = +6 heures avec la France ).

La route n’est pas trop mauvaise, autour de nous des champs de colza, des pâturages bien verts. Maintenant plus que des yourtes et de très nombreux troupeaux ( moutons, chèvres, chevaux…)

p1060467 p1060476 p1060471 p1060469

p1060478 p1060482

Déjeuner sur le bord de la route qui nous mène vers Ulan Bator. Bien gras tous ces plats locaux… morceaux de viande grasse, baignant dans un bouillon avec quelques légumes! Il va falloir s’y faire, ou faire notre propre cuisine comme d’habitude…

Ulan Bator, l’horreur dans la circulation, un seul grand axe Ouest -Est où toute la ville se retrouve. Surpris, pratiquement que des grosses cylindrées, et surtout des TOYOTA.

p1060489 p1060491

Avec quelques difficultés nous arrivons à notre Guest-house prévue « Oasis », mais demi-tour, nous ne sommes pas venus jusqu’ici pour se retrouver entasser dans une cour minuscule…On repart dans les collines au Sud de la ville, » les collines sacrées », parc strictement protégé. Le garde arrive!…nous allons devoir payer (15000 Tugrik, environ 10 € pour nos 4 Véhicules  et pour la nuit) + un petit verre de vodka !

Maurice et Roland sous notre voiture….Le tirant de pont est cassé.

p1060486

Lundi 9 Juillet

Il faut absolument trouver un garage avec un poste à soudure. Une soudure que Roland fera lui-même…la confiance ne règne pas !

Visite de la ville, toujours autant de monde. En voiture, infernal !

p1060490 p1060492 p1060493 p1060495 p1060499 p1060501

Place Sühkbaatar, le site incontournable de la capitale, très stalinienne ( 600 m de long, 300 m de large ). Son héros qui a osé déclaré l’indépendance de son pays, vis à vis des chinois, trône en son milieu.

A l’extrémité de la place, le parlement mongol.

Plutôt que de manger mongol, nous allons dans un chinois ce midi !

 Les boites de nuit sont très nombreuses dans la ville…c’est surement ce qui a dû manquer le plus à J-Seb depuis notre départ, aussi a t-il décidé de nous quitter. Les jeunes femmes mongoles doivent avoir beaucoup d’attrait !

Nous devrons le récupérer  le 20 juillet à Tsetserleg, encore un planning supplémentaire à respecter ! 

 Les premières manifestations du Naadam commencent demain dans l’Est de la ville à Nalaykh, aussi allons nous nous en rapprocher ce soir.

Mais c’est aujourd’hui que le président l’inaugure, alors c’est le grand « bordel » sur la route. Elle est coupée entièrement pendant plus d’une heure avant son passage…Tous arrêtés, parqués… des militaires, la police tous les cent mètres !…

p1060505 p1060506

C’était la voiture du  » président »!

Mardi 10 Juillet

Naadam

« Jeu  » en mongol, compétition entre les différents clans, faisant preuve de courage et d’habilité.

Outre les lutteurs, le Naadam met également en scène les meilleurs archers du pays et les chevaux les plus rapides, qui s’affronteront en différentes courses selon leur âge (circuit de 12 à 35 km), montés bien souvent par de très jeunes enfants.

Nous arrivons juste pour l’ouverture, les officiels sont prêts!

p1060513 p1060517

Hommes et femmes ont revêtu leurs costumes traditionnels joliment colorés .

p1060527 p1060529

p1060526 p1060529

Les enfants s’amusent !p1060518

La lutte mongole, sport national . Et que de « beaux bébés »!

p1060571 p1060573 p1060574 p1060575

Les musiciens se préparent!

p1060586 p1060588 p1060589

D’autres ont un petit creux !

p1060590

Nous quittons cet endroit, pour nous rendre  au départ des courses.

p1060534 p1060537 p1060536

Les cavaliers sont vraiment très jeunes.

p1060561 p1060544

La course arrive, les chevaux  sont trempés… on apprend qu’un cheval vient de s’effondrer à une centaine de mètres de l’arrivée ! mort d’épuisement .

p1060614

p1060545 p1060551 p1060548 p1060555

Un petit équipage bien fatigué !

p1060615

Nous ne verrons pas les archers, programmés pour un autre jour. Dommage !

Il faut ressortir de la ville , pas facile .

p1060618

 

Nous allons bivouaquer à la sortie , dans la verdure.

Au Sud d’Ulan Bator plus une seule route de bitume, que des pistes !

p1060626

Mercredi 11 Juillet

Ulan Bator-Mandalgovi

Ulan Bator-Mandalgovi

Un petit crachin au réveil, nous sommes dans le brouillard !

p1060621 p1060623

 

Rencontres d’oiseaux, rapaces, grues…

p1060624 p1060630

Heureusement vers midi, à l’approche de  » La Montagne de granit » le plafond se lève .

Il faut rouler prudemment sur ces pistes, 3h1/2 pour faire 115 km .

p1060631 p1060640

p1060634

Nous avons quitté la piste, pour le hors piste et voulons rentrer au cœur de ce massif. Des chevaux sauvages tout autour de nous.

p1060643 p1060645

Il nous faut passer au raz de la montagne et éviter le marécage le long de la rivière. Oui, mais…il y en a qui préfère les raccourcis!

p1060647 p1060649 p1060650 p1060651

Tellement embourbé qu’ils s’y mettront à deux pour le sortir de là!

Un arrêt bien mérité ! je ne résiste pas au plaisir de grimper au milieu de ce dédale de pierre.

p1060655 p1060666 p1060658 p1060660

Chacun a maintenant son road book bien détaillé, alors qui veut enfin prendre le tête sur la piste ? Je pourrais ainsi me reposer un peu !

p1060674

Bernard et Daniel partent devant . Nous devons contourner un petit lac par le Nord afin d’éviter le marécage…

p1060678

Pas de nouvelles de nos deux compères…. mais grâce à la VHF nous réussissons enfin à les joindre, ils sont de l’autre côté du lac , dans le marécage !…Nous ayant donné leur position, nous allons les guider pour qu’ils ne s’enfoncent pas plus dans cette direction !

Enfin tous rassemblés, nous entrons dans le massif de Baga Gazrum .

p1060689

Des chameaux un peu partout autour de nous …avec ces pâturages bien verts, ils ont de belles bosses.

p1060679 p1060681

Et toujours une quantité de chevaux !

p1060688

Nous nous posons au milieu d’un dédale de rochers, des chiens arrivent, ils seront omniprésents dans toute la Mongolie, mais toujours très calmes.

p1060706 p1060698 p1060705 Nous refaisons la journée devant un bon petit plat, bien arrosé !

p1060696 p1060704

Jeudi 12 Juillet

Grand beau, les chiens nous attendent encore . Nous partons toujours vers le Sud dans la steppe qui devient de plus en plus aride.

p1060708 p1060709

p1060718 p1060715

Arrivée sur Mandalgovie.

p1060719

Nous rattrapons… la  » Route Nationale » : 130 km de pistes cassantes que nous prenons à 80 km/h;   il faut les harnais !

p1060721 p1060722

C’est où notre chemin ? il faut s’habituer aux rares panneaux !

p1060724

Cette nationale c’est en réalité, plus d’une dizaine de pistes parallèles sur près de 300 m de large, où chacun essaye de trouver la moins mauvaise! Pas facile surtout avec les troupeaux!

p1060723

Heureux de quitter cette  » route »  nous partons vers les falaises d’ocres de Tsagan Suvargan, une petite merveille à l’heure du coucher du soleil.

p1060736

 

 

p1060738 p1060749 p1060744 p1060740

Ce mont abrupt de 30 mètres de haut, en forme de stupa, est vénéré depuis des siècles par les mongols.   Somptueux paysages lunaires !

Nous allons descendre pour la nuit, au pied de ces falaises . Bien à l’abri du vent !

p1060750 p1060756 p1060753

Vendredi 13 Juillet

vers le Gobi

vers le Gobi

8h le soleil éclaire la falaise et fait ressortir ses tons d’ocre et de carmin .

p1060760p1060762

Remontés de notre trou, on avance doucement sur des pistes cahoteuses , dans un désert de pierres brûlées par le soleil.

p1060772 p1060782

p1060775

La crevaison est pratiquement inévitable pour l’un d’entre nous !

p1060781

Ce hors piste est magnifique… petit lac, chevaux …  Le soleil cogne, il faut se mettre à l’abri pour déjeuner .

p1060793 p1060788

Moi, « Gamin » je n’ai pas  peur de vous !

p1060795 p1060798 p1060797

Ils reviendront pour une bonne cuvette d’eau.

p1060802

L’orage menace.

p1060804

Nous dépassons Dalanzagdag et toujours en hors piste… vers les montagnes du parc de Gurvan Saykhan.

p1060805 p1060807

 

p1060809

Samedi 14 juillet

 

A travers la steppe nous allons rejoindre la piste qui mène au Parc Yolin Am.

p1060811 p1060812

p1060816

Un canyon à 2500 m d’altitude, réputé pour son glacier qui se forme autour de son cours d’eau , censé résister toute l’année.  Nous y verrons de très nombreux animaux au cours des deux heures aller/retour de notre marche au fond de la gorge .

p1060822 p1060831 p1060826

p1060820 p1060821

p1060838 p1060840 p1060849

P1060841mon

 

 

 

 

Une ballade bien rafraîchissante !

 

Il a même un cheval pour remonter les plus fatigués !

p1060852

Nous décidons d’explorer une piste qui part vers la gauche en remontant vers l’entrée du parc.

Elle devrait nous ramener vers le SW…

p1060857

Exceptionnelle, nous roulons dans le lit du torrent, le canyon de Düngenee , passages étroits, juste  le calibre de nos véhicules…pas plus !

p1060861 p1060858

 

p1060864 p1060871 p1060869 p1060867

Maintenant il faut remonter vers le Nord et contourner cette montagne devant pour notre chemin… WP 70 !

p1060874 p1060875

p1060880 p1060879

Dimanche 15 Juillet

Nous  contournons tout le massif par le Nord et rencontrons de nombreux campements de nomades avec leurs troupeaux.

p1060889

Un cadavre de chameau attire une colonie de vautours, ils sont énormes, en vol une envergure immense et les corbeaux paraissent tout petit à côté.

p1060881p1060900 p1060884

 

 

p1060911 p1060919 p1060928

p1060917

Les dunes de Khongor, “Khongoriin Els”, constituent l’amoncellement de sable le plus important du Parc national du Gobi Gurvan Saïkhan.

C’est un cordon qui ne nous parait pas  bien large et surtout pas bien haut…bordé au nord par une bande de végétation verte et luxuriante. Il s’étire sur plus de 180 km de long et sur 20 km de large, et mesure en moyenne 80 mètres de hauteur, la plus haute faisant 200 mètres.

 p1060951

Rien à voir avec notre » Grande Mer de Sable » du désert libyque en Egypte.

Mais c’est le « GOBI », un endroit mythique ! Incontournable, quand on a réussi à venir jusqu’ici . Paysage aride, sublime par ses variétés et ses nuances de couleurs…

p1060933 p1060940 p1060948

Plus nous remontons vers l’Ouest, plus les dunes grandissent pour atteindre leur 200 m de hauteur .

p1060950

Après un court amusement dans ces petites dunes , nous nous posons près d’un övöo. (empilement de pierres placées là en offrande )

p1060952

Maurice change un amortisseur devenu un peu trop bruyant  .

p1060959

 

 

Et c’est l’heure de l’apéro !p1060961 p1060962

2 – Du Gobi au lac Hovsgol

§ – Du Gobi à Möron

1619 km

Lundi 16 Juillet

bodg-001

Nous longeons le cordon de dunes jusqu’au bout vers l’W et passons un bon moment au bord d’un  lac  alimenté par une petite rivière, Khongoryn Gol .

p1060978

p1060969 p1060973 p1060971 p1060970

Dommage le temps est gris, mais le paysage est pastel, irréel et magnifique .

Gamin adore et patauge au milieu des chameaux !

p1060998 p1060993

Il ira même leur faire un brin de course…

p1060988

Nous grimpons un peu, un dernier regard vers ces dunes  et reprenons notre route vers le Nord .

p1060994

Des images qui nous resteront longtemps gravées dans la tête.

p1070007 p1070015

Le reste de la journée sera une galère, en Hors piste  dans la steppe et les cailloux ;  dans notre jargon de routard, on jardine et on laboure à la recherche de notre prochain WP !

p1070019 p1070031 p1070028 p1070022

Ici, il faut suivre ce lit de torrent, là contourner ce massif, pour enfin rentrer au cœur de cette montagne ! Là-bas au loin ! « Arts Bogdïn nuruun »

p1070045

Enfin un semblant de piste !

p1070037

Mais le paysage est splendide.

C’est bien fatigués que nous nous arrêtons près d’une bergerie, le soleil se couche et embrase toute la montagne.

p1070046

p1070052 p1070055

Gamin a trouvé son jouet préféré, un os de chameau…

p1070050 C’est mieux que de courir après ce joli lézard !p1070049

Les bergers rentrent leur troupeaux de chameaux , à moto !

Un petit verre de l’amitié ensemble .

p1070054

p1070058

Mardi 17 Juillet

Du vent toute la nuit, pas beaucoup dormi !

Nous démarrons sur une piste de crête, splendide mais impressionnant !

p1070061 p1070065 p1070063

Beaucoup de devers et de pente. Vallée encaissée magnifique .p1070067

p1070079 p1070076

Arrivons sur Bogd, le temps d’un ravitaillement à la station service et le plein d’eau.

p1070084 p1070088 p1070087 p1070086

p1070090

Nous repartons vers les grands espaces et les dunes.

p1070094

 

 

 

 

p1070091

Il faut se dépêcher de déjeuner l’orage n’est pas loin !

p1070095

C’est de plus en plus noir !

p1070104 p1070108

Route de montagne sous des torrents d’eau, nous avons beaucoup de ruisseaux à traverser. L’eau ruisselle sur le terre .

p1070111 p1070132 p1070128 p1070126

Bientôt les ruisseaux se transforment en  rivières et  torrents de boue ! de l’eau par dessus le capot!

p1070134

La piste est maintenant dans le lit de la rivière, il est temps de sortir de là et de grimper dans les prairies se mettre au sec, d’autant plus que Roland vient de déjanter au beau milieu !

p1070143 p1070137

Roland répare . p1070141

A 18 h le soleil est de retour… lessive !

p1070142 p1070145

 

Mercredi 18 Juillet

Bonne nuit, au calme, juste le bruit du torrent ! Mais il ne fait pas chaud, malgré le soleil qui arrive  . Le niveau de l’eau a bien baissé !

p1070146

Des mongols, au milieu des marécages, nous allons les aider à sortir de là avec toute leur famille.

p1070147 p1070149

Route vers Bayanteeg où nous récupérons un grand axe pour un petit moment.

p1070153 p1070158 p1070156

Nous serons toujours surpris par l’habitat de ces petites villes : moitié yourte- moitié maison de bois toujours au milieu d’un enclos .

p1070172 p1070171

La vallée est une terre de nomadisme et de nombreux éleveurs y installent chaque année leur campement d’été.

Beaucoup de Stupa et d’Övöo.p1070177

p1070163 p1070184

Toujours un temps bien menaçant…. et nous avons encore quelques gués à passer !

Uyanga.

p1070190

Le grand centre de ravitaillement pour la population… un peu folklorique le marché dans les containers, mais on trouve de tout . Enfin pour nous des oignons, des pommes de terre.

Comme d’habitude le rayon vodka fait au moins cinq à six mètres , et va jusqu’au plafond!

p1070192 p1070198 p1070202 p1070204

A nouveau les alpages, la pluie et l’orage mais une végétation à ravir .

p1070210 p1070214

p1070216 p1070218 p1070220 p1070226

p1070227 p1070229 p1070230

 

 

Tous les soirs il y en a un sous sa voiture ! Ce soir c’est Bernard .

Jeudi 19 Juillet

Direction Bayan Olgy et les chutes d’Orkon.  Et encore de l’eau et des rivières à franchir.

p1070245 p1070256

Pas étonnant que les prairies soient si vertes, avec tout ce que le ciel déverse…

p1070235 p1070240 p1070239 p1070236

On ne voit plus la piste….et quel bourbier !

p1070258 p1070264 p1070268 p1070279 p1070282

p1070250 p1070274

Et maintenant le brouillard !

Dans une éclaircie nous arrivons aux chutes d’Orkhon. Certaines années elles sont à sec, pas cette année !….

p1070284 p1070289 p1070288 p1070286

 

Remarquez le nombre de billets dans les écharpes bleues.(Khadag); Une offrande à la rivière sacrée .

Cette rivière se déverse dans un canyon spectaculaire formé suite à un tremblement de terre et une éruption volcanique il y a plus de 20 000 ans, formant une cascade de 20 mètres de haut et 10 mètres de large.

Un concours de tir à l’arc… Maurice va s’essayer .

p1070294 p1070297 p1070296

Trophée de chasse.p1070299 p1070300

Heureusement pour traverser l’Orkhon , il y a un pont magnifique de bois !

p1070310

Nous remontons plein Nord dans la montagne .

p1070312 p1070313 p1070317 p1070316 p1070319

Notre  » serre file « Roland traînasse un peu et va rater l’embranchement ! Il file vers la vallée suivante… Nous l’attendrons plus 1h1/2…

p1070275

Enfin récupéré ! C’est le bivouac un peu forcé, mais la piste est de plus en plus mauvaise,  un vrai bourbier .

p1070320 p1070327

p1070324

Ambiance du groupe un peu bizarre ce soir ! Roland vexé ! Maurice contrarié . Nous irons au lit de bonne heure .

Vendredi 20 Juillet

Au programme les sources chaudes de Tsenher.

p1070329 p1070332 p1070331

Daniel veut partir rechercher son fils à Tsetseleg,  pas question de le laisser seul, (sans GPS)  nous repartons ensemble… et bien nous en à pris !

p1070334 p1070337 p1070335Encore une quantité de rivières et ruisseaux à traverser ! Trouver le meilleur endroit pour les franchir ! Pas toujours  facile.

p1070345 p1070351 p1070347

Roland à cheval sur le petit torrent, posé devant ! posé derrière !

p1070353 p1070355 p1070354

Il faut s’y mettre encore à deux !

p1070344 p1070365 p1070369arrivée sur Tsetserleg.

Nous retrouvons J-Seb à son hôtel.

Au resto ensemble le midi .

Puis avec Roland nous allons chercher du carburant et au retour la douche froide !….

Bernard et MA, Daniel et J-SB quittent le groupe, ils ont même déjà réservé leurs chambres !  Les premiers partent pour flâner et se faire plus d’hôtels !  (Il n’y a que ça en Mongolie…à tous les carrefours!) . J-Seb, lui a passé une mauvaise semaine à UB,  pas trouvé ce qu’il cherchait. (Les petites mongoles sont très farouches….) alors il veut rentrer directement .

Nous aurions bien aimé flâner aussi, si nous n’avions pas eu autant d’impératifs avec eux depuis notre départ!….  

C’est une débandade qui nous rappelle un certain tour des Annapurna en 1993 quand après avoir  franchi tous ensembles le col à 5400m , ce fut du chacun pour soi !

Ici, maintenant que le Gobi est fait….. Le point d’orgue de notre voyage . Tout le monde arrivé à bon port, chacun part de son côté . J’ai l’ impression d’avoir été prise pour une » pomme » bien exploitée .

Pour nous, pas question d’écourter ! Il reste encore du chemin à faire sur notre programme que nous allons pousuivre avec l’ami Roland . Et des endroits merveilleux nous allons encore en découvrir. 

Ce soir nous serons tous les trois à Harhorin ! non loin des monastères.

p1070371

Un bon endroit pour décompresser !………

p1070372

Samedi 21 Juillet

bulgan-moron

Beaucoup de mal à dormir cette nuit ! Mais bon, tirons un trait .

Le Monastère d’Erdene Zuu, « Temple Joyau », a été construit entre 1585 et 1586. Il est sans doute le monastère bouddhiste le plus ancien de Mongolie. C’est à cette époque qu’eût lieu la promulgation du Bouddhisme tibétain comme religion d’État en Mongolie.

p1070373 p1070384 p1070383

 L’enceinte du monastère construite en briques est surmontée de 108 stupas (108 est un nombre sacré dans le bouddhisme qui correspond notamment au nombre de perles dans un rosaire mala bouddhiste),

Trois temples de style chinois, « Gurvan Zuu » furent construits.

p1070386

Ils sont alignés face à l’Est, dans une petite enceinte. Ils étaient les seuls temples sédentaires de l’Empire.

p1070388 p1070390 p1070391

En 1743, viendra s’ ajouter une enceinte carrée de 400 mètres de côté, dotée de quatre portes monumentales.

p1070373

En 1939, un dirigeant communiste a détruit le monastère, dans le cadre d’une purge qui a entraîné la disparition de centaines de monastères en Mongolie et la mort de plus de dix mille moines. Les trois temples et le mur externe avec les stupas sont restés intacts.

p1070399 p1070405 p1070393

Après la chute du communisme en Mongolie en 1990, le monastère a été remis aux lamas et Erdene Zuu est redevenu un lieu de culte où de nombreux pèlerins viennent se recueillir et en faire le tour.

p1070403 p1070413 p1070395

 

Les offrandes servent aussi aux moineaux !

p1070397

p1070414 p1070415

Dehors des dresseurs d’aigles  font quelques démonstrations .

Notre route ensuite va nous mener vers le lac Ögly nuur plein Nord.

p1070418 p1070423 p1070420

Un peu de hors piste pour retrouver Hishig Öndor, nous rentrons dans une vallée verdoyante, avec de nombreux troupeaux de moutons . Magnifique .

p1070430

p1070433 p1070432 p1070434

L’orage arrive ! Que d’eau encore sur la tête…

p1070435 p1070437

Et après la pluie, le soleil , nous grimpons sur un promontoire dans une forêt de mélèze pour un bivouac au grand calme .

p1070440 p1070445 p1070441

p1070448

p1070449

Dimanche 22 Juillet

6h30,  Le ciel est encore bien bas, mais le spectacle du haut de notre promontoire est superbe ; dans la vallée les gers se démontent pour d’autres alpages, les chevaux trottent dans les prairies . On prend le temps !…on savoure ce paysage .

p1070442

On reprend notre route vers Bulgan.

p1070450

Mais peu avant, Roland casse une rotule de direction !…….

p1070451 p1070453

Ici rien pour réparer, il faut aller à 60 km de là à Erdenet, la grande ville. Heureusement nous trouvons une belle route avec du vrai bitume, toute neuve !

p1070458 p1070459

Nous faisons les casses-auto sans succès, c’est chez Toyota que Roland trouvera son bonheur avec la pièce adaptée à son vieux model  et fera sa réparation lui même comme d’habitude !   Un petit resto en passant et çà repart.

p1070460

Belle route toujours pour monter jusqu’au volcan Uran Uul, comme nous l’avions prévu .

p1070463

Nous installons dans les prairies en contre-bas.

p1070476 p1070478 p1070477

Et partons tous les deux avec Gamin à l’assaut  du volcan.

Uran Uul est un volcan éteint dont le cratère s’élève à 1686 mètres, mesure 500 mètres de diamètre et 50 mètres de profondeur.

Un chemin dans les sous-bois, parmi les mélèzes de Sibérie, nous mènera jusqu’au cratère.

p1070473

Dans le fond du cratère, en son centre un étonnant petit lac et une belle et dense végétation.

p1070470

De par sa forme, le volcan d’Uran Uul me fait penser à nos volcans du Massif central en France.

De la haut une vue exceptionnelle sur la vallée en contre bas.

p1070472

 

 

 

 

 

 

 

Près de nos véhicules, un champs de rhubarbe sauvage….Une bonne compote pour le dessert ! Et je fais mes provisions  pour la suite.

Encore de la pluie en soirée !

 

p1070479

Lundi 23 Juillet

hovgol

90 km de bonne route, puis la Nationale, une piste épouvantable quand nous rentrons dans l‘aimag de Mönrön.

p1070480 p1070485

Nous zigzaguons de droite à gauche pour trouver la  piste la plus carrossable,  dans une poussière énorme .

p1070501 p1070511 p1070505

Petit village Ib Uul. Encore plus de 200 km pour Mörön…

p1070495 p1070491 p1070496 p1070497

Nous sommes sur la » Nationale »…il y a quelques panneaux d’indications .

p1070507

Entrée de la ville. Petites maisons aux toits très colorés , grand bâtiment public à l’allure soviétique . Aucun intérêt … nous poursuivons sur une route en chantier vers le Nord.

p1070509 p1070510

Cette route est terrible !…alors nous nous arrêtons rapidement pour un bivouac au bord d’un des innombrables petits lacs de la région .  Erhel nuur.

p1070513

 

Pour une fois pas d’orage ce soir !

 

 

 

 

Mardi 24 Juillet

p1070516 p1070515

Bientôt Hatgal , nous remontons la vallée Egiyn Gol , sous un ciel splendide  et arrivons enfin au lac.

p1070522 p1070532 p1070525 p1070523

Situé à 1645 mètres d’altitude, le lac Khövsgöl est une véritable petite mer qui s’étend sur 136 km de long, 36 km de large et jusqu’à 267 mètres de profondeur. Il contient à lui seul 2% des réserves mondiales d’eau douce (480,7 km3). On le surnomme « la perle bleue de Mongolie » en raison de son eau très limpide .

Les eaux du lac se jettent dans la rivière Eg, qui viendra elle-même alimenter  le lac Baikal à plus de 1000 km d’ici .

Quel bleu!…

p1070534

Journée repos, au milieu des vaches , des yaks et des chevaux . Roland répare son réservoir de gasoil qui fuit .

p1070550

p1070547 p1070551 p1070552

Nous remontrons un peu dans l’alpage pour la nuit.

p1070561 p1070558 p1070541

3 -vers l’Altaï mongol.

§ –du lac Hövsgöl à l’AltaÏ    1900 km.

Mercredi 25 Juillet

Mörön - Altaï

Mörön – Altaï

Il pleut et il fait froid, pas la peine de rester à se geler ici comme nous l’avions envisagé, nous redescendons vers Mörön puis Shine Ider.

Le temps s’améliore dans la matinée.

p1070564 p1070568 p1070569 p1070576

Belle et haute vallée de montagnes avec de nombreux cols, une piste pas facile avec beaucoup de cailloux.

p1070580

Ce soir grand beau !

p1070585 p1070587 p1070588 p1070590

Jeudi 26 Juillet

12° dans la tente ce matin, nous attendons que le soleil monte un peu pour sortir.

Direction Jargalant. 

p1070592 p1070597 p1070596 p1070595

p1070603

Un joli village aux très nombreuses scieries . Jusqu’ici nous étions sur une route secondaire !

Maintenant… la piste !

p1070604 p1070608 p1070605 vers le parc  Khorgo et son lac Terkhiin  que nous contournerons par le Nord, après le col.

p1070609 p1070614 p1070619p1070615 p1070616

Dommage, nous sommes encore dans la grisaille .

Le lac de Terkhiin Tsagaan, « lac blanc de la rivière Terkh », se situe à une altitude de 2060 mètres. C’est le joyau de l’Arkhangai et l’un des plus beaux lacs du pays. Il est le résultat de l’éruption volcanique du mont Khorgo.

P1070620mon

p1070622

Après quelques gués, le volcan et ses champs de laves .

p1070626 p1070630

Reprise de notre chemin vers Tariat et  de sa faille  sur la rivière Chuluut à quelques kilomètres de là .

p1070631

p1070632 p1070633

Piste  plein Sud, le long de la rivière…

p1070636

p1070638
p1070640

Curieux les chevaux viennent nous voir !

p1070643

Vendredi 27 Juillet

12° dans la tente, un peu juste mais grand beau !

Notre piste à travers la montagne est bien agréable et nous prenons même des raccourcis dans les prairies, en se faisant quelques frayeurs à cause du devers…

p1070645 p1070648

On s’aidera mutuellement en faisant du rappel … il est vrai le terrain est bien raide .

Mais que c’est beau toutes ces fleurs.

p1070647 p1070653

p1070649 p1070651 p1070652 p1070654

 

 

 

Au sommet, c’est la pause « café », bien méritée.

p1070655

Nous récupérons la rivière en bas et arrivons sur Jargalant ( aimag Bayanhongor).

p1070656p1070660 p1070663Un pont de bois où il faut faire attention où l’on met les roues .p1070667

En récupérant la route « jaune » , cela devient l’horreur, que du cailloux, 1h1/2 pour faire 25 km!

En Mongolie, que ce soit des routes rouges, jaunes ou des pistes… tout est pareil.

p1070670

Nous sommes sur un plateau à 2300m d’altitude avec de nombreux troupeaux.

p1070672 p1070675 p1070674

mais toujours autant de fleurs!

p1070679 p1070684 p1070683 p1070680

Sur le bord de la piste…nous découvrons un site mégalithique .

p1070686

 Dagan Del

Ces  » pierres à cerfs  » sont datées de la fin du IIe millénaire av. J.-C.

p1070688 p1070687

p1070689

Dzag, un village fantôme, pas un chat ! que des rapaces .

p1070694 p1070692

Nous passons un col à 2400m, l’orage menace, alors nous nous arrêtons juste à temps. Dans un champs d’armoise .p1070698

p1070701

Samedi 28 Juillet

Traversée d’un désert vert … Pas un humain, pas un animal !

p1070703 p1070706

p1070712 p1070713

Montagnes à 3000 m, cols… Buyanbulag, Guliun puis Altaï  . On roule, car pas grand chose à voir .

p1070715 p1070710 p1070717 p1070720

Le temps de faire les pleins.      18.895 km depuis le départ  de la maison .

Direction Sharga… vers un désert de cailloux, où nous rencontrons cependant d’étrange lézard!

p1070722 p1070725

Bivouac dans des dunes recouvertes de pierres.

p1070727

Il fait 35°, une chaleur étouffante, nous prolongerons notre soirée un peu plus tard.

p1070728

Dimanche 29 Juillet

p1010350-hovd

27° dans la tente !

Au moment de faire le petit déjeuner, panne de gaz !

Un chameau pas perdu pour tout le monde !

p1070735

Par une piste fatigante, à travers des marécages, des dunes nous partons plein Ouest vers la réserve Sharga dans le massif de l’Altaï.

p1070733 p1070737

Ce massif, une merveille de toutes couleurs, orage, rouge, ocre, blanc, vert.

p1070745 p1070755 p1070751 p1070748

Un mirage, non enfin un village, un seul magasin où nous trouvons du gaz et de l’eau ! Tonhil .

p1070761 p1070767 p1070766 p1070763

Nous reprenons notre piste, de plus en plus belle .

p1070769 p1070771 p1070770

Avant d’arriver à Tsetseg, surprise 30 km de bitume….d’où vient cette route ?

p1070772Les sommets enneigés du Tsast Bogd (3725 m) p1070773

Bivouac après le lac avec un violent orage de grêle .

p1070779

 

Lundi 30 Juillet 

Changement heure (- 1 h ), on part vraiment vers l’Ouest, le soleil ne se lève pas très tôt.

p1070783 p1070786

Nous entrons dans une vallée étroite, magnifique qui nous mène jusqu’à Manhan.

p1070788 p1070796  Les flancs de la montage sont bleus de fleurs.

p1070792p1070791

Manhan, un village sans caractère, à la limite angoissant.

p1070799p1070801

Après récupération de la grande route, nous remontons maintenant plein Nord, vers Hovd.

p1070802 p1070804

Puis à nouveau la piste et les rivières à passer à gué, vers le lac Tolbo.

p1070807 p1070809

 

p1070816 p1070822 p1070821 p1070819

 

p1070811

p1070829

Mardi 31 Juillet

p1070832

Olgy, cette fois la frontière russe se rapproche à grand pas ! Grand carrefour de routes et de pistes venant de l’Est et du Sud, toujours sans indication de direction…

Nous comprenons mieux pourquoi Daniel et J.Seb (sans GPS ) ont fini par se perdre dans ces montagnes pendant plus de 36 h….remis sur la bonne piste par des locaux !

Un dernier repas mongol en ville.

p1070831

p1070834

Un pas en Mongolie, l’autre en Russie!

2 h1/2 de formalité pour les deux postes frontières, séparés par un no man’s land de 25 km… de bitume !

p1070835 p1070837

Au premier village russe nous nous précipitons au super marché… des tomates, des fruits à profusion . Nous en avons été privés pendant plus de trois semaines.

p1070838

Arrêt vers  20 h, au menu omelette aux champignons ( ramassés ce matin pendant la pause café )
p1070840

 

Moscou –  Russie>>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>