TUNISIE 2005

 

<<< Afrique saharienne

Novembre 2005

Après une découverte rapide du pays en 4×4 d’agence à partir de Nabeul, nous nous lançons pour notre tout premier raid qui nous mènera jusque dans le grand sud Tunisien aux confins des frontières Algérienne et Libyenne.

regroupement chez TAGOULMOUST à Aix

regroupement chez TAGOULMOUST à Aix

 Mais pour nous « dégrossir », nous avons opté pour un raid d’agence, encadrés par 2 voitures « organisation » avec médecin et mécano, en nombre d’équipages que nous pensions réduit. Nous étions tellement nombreux à l’inscription qu’il a fallu faire 2 groupes de 15 voitures, qui tournèrent en sens inverse afin de ne pas se chevaucher. C’est loin de ce que nous rencontrons certaines fois avec des caravanes de plus de 50 véhicules.!!!

Embarquement à Gènes, la SNCM fait encore des siennes!

DSC00003

Tunis demain 14 h.05-11-4

05-11-10

Hotel à Kairouan dans la soirée.

Après Kairouan et pas mal de kilomètres, nous touchons enfin au Graal, Douz, puis cap au sud enfin!!!

05-11-19 05-11-21

05-11-22

Notre première frayeur avant d’arriver au bivouac, mon tableau de bord s’illumine, tous les voyants en alarme…. avec ma boite auto, je n’avais pas assez dégonflé et les températures s’étaient emballées. Plus de peur que de mal, le lendemain avec 1,5 bar ça passait super.

img_1892

DSC00035

25/10

05-11-29 05-11-33 05-11-36

Les longues pistes de sable s’enchaînent, mais au passage on ne peux résister à l’appel de ces petites dunettes ,

img_1849

DSC00057 DSC00059                                                                                    et  faire notre éducation à l’entraide car les ensablements s’enchaînent!

05-11-47

Et puis on prend la main, piloter dans ce sable fini par devenir un grand plaisir.

Puis direction Ksar Ghilane et sa palmeraie, son bassin d’eau chaude, où nous ne ferons que passer à la descente, la baignade sera pour le retour quand nous aurons besoin de nous dessabler!!!

DSC00079 DSC00080 DSC00090Par certains côtés, ça rappelle le ski quand on part en glissades à contre pente.05-11-75

Et puis ces dunes à perte de vue, à vous donner le tournis, et enfin…..05-11-77

Un peu de vie apparaît et nos premiers méharis (pour touristes) prêts à l’embarquement

DSC00091 DSC00092

26/10

Le petit déjeuner tranquille, pas encore au soleil, mais quel régal!!!

DSC00001

 

 

 

 

 

 

Roland notre mécano et son série 6 hors d’âge, il a déjà 450000 km….

DSC00010

img_1921Philippe notre toubib.

La piste plein sud le long du pipe, une tôle ondulée sur 200km que nous prenons à 80km/h  met la mécanique, et les passagers, à rude épreuve.

05-11-89 05-11-92

DSC00038

Mais le temps se gâte.05-11-91

Nous apprendrons sur le bateau au retour que cette piste était submergée par la pluie qui s’était abattue 2 jours après notre passage!

DSC00041

DSC00049 Le soir nous arrivons au SP3, Tiaret, la seule station service sur le parcours, donc le plein car demain on rentre dans le vif du sujet : les dunes .

27/10

Cap à l’Ouest pour la fameuse traversée de la « douane »

05-11-138 05-11-162 05-11-154 05-11-149

 Et là on jardine tous, on sort la pelle et la sangle…3 h30 pour passer dans cette galère.

img_1909 img_1902

        05-11-174                                                                                                                                                                                          Planté, vous avez dit planté, juste sur le sommet de la dune!

DSC00050 DSC00051

Puis arrive la première grande dune, 80 mètres à « glisser », je demande l’honneur de faire la trace… Pascal est là pour la photo.

.05-11-222
05-11-223img_1931

05-11-224C’est raide ! Phil est bien tout petit en bas .

img_1933

Quel régal… A l’arrivée, je regarde le résultat et j’avoue ne pas être mécontent de moi…..

DSC00063 DSC00067DSC00069

05-11-234

img_1976

Vous avez dit « ensablé »?

DSC00059 DSC00075 Pas seulement les voitures, nous aussi avec un peu de vent de sable, de quoi se gratter le restant de la journée en attendant le shampoing du soir!!!DSC00016

Et les kilomètiqures dans le sable s’enchaînent; passage de cordons… du velours, c’est fantastique.

05-11-248 05-11-251

Bivouac assez tôt, on démonte tous les caissons qui ont été un peu bousculés.

05-11-252

28/10

Le vent s’est levé dans la nuit, la voiture a même avancé toute seule de plus d’un mètre!

 Au programme un petit test d’orientation pour nous permettre de trouver ce seul arbre à des kilomètres à la ronde . Nous partons en tête, dans  certains cordons Nicole fait le chemin à  pied pour trouver le passage le plus dur. Il faut dégonfler (0.8 bars),  et ça passe tout seul.

05-11-208

Ce midi 32°.

05-11-257 05-11-258

Direction le WP en hors piste, chacun sa trace, il y en a à gauche, à droite…Nous contournons l’erg par la gauche et droit sur le point, un virage à gauche, une dune à droite!…Nous sommes au point .

05-11-261 05-11-269 05-11-266

Bravo à mon copilote nous sommes les premiers au WP.

05-11-277

Bien sûr les plus aguerris vous dirons que ce n’est pas l’arbre du « Ténéré », mais encore  fallait-il le trouver dans ces cordons de dunes où le cheminement n’est pas toujours  évident.

DSC00047 DSC00051

DSC00050

Mais le métier rentre et les franchissements de cordons et les cavalcades dans ces grands espaces de sable ne posent plus trop de problèmes.

Pas encore tout à fait pour certains!!!

DSC00007

Quelques moments de détente pour laisser passer les grosses chaleurs…

DSC00030 DSC00043

img_2010 img_2014

Et on repart dans ces grands espaces

DSC00066 DSC00070   que nous découvrons pour la première fois, c’est grisant et en même temps un peu stressant, peur de la panne, un pet de travers et tout est gâché.

Mais le soir au bivouac…..
DSC00079
les discussions vont bon train, on se repasse la journée, on refait le monde!!!!!!!!!!!!!!!!!!

je ne vous en dit pas plus, ça pourrait vous donner des idées!!!!!DSC00078DSC00128

Le lendemain 29/10

05-11-331 05-11-333

Cap 180, encore quelques passages techniques dans des grandes dunes et au loin la Libye.

img_2058

img_2050

Premiers ennuies mécaniques ? 05-11-359 Un turbo ?

05-11-354 05-11-351

On part à la chasse aux « roses des sables », nous avions repéré une « mine », merci à Mr Gandini pour le point GPS, pile poil, tout en bas ,

en bordure de la Libye et de DSC00114l’Algérie près de Borj El Kadra à Bir Pistor.

05-11-36205-11-364

Nous étions arrivé au plus sud d’où nous pouvions aller,

05-11-374 05-11-372 05-11-356

il ne nous restait plus qu’à remonter vers El Borma et se faire encore des plaisirs par les dunes  et les grands espaces, mais le mauvais sort en a décidé autrement.

Que dis je, non pas le mauvais sort, mais le grain de sable qui est venu mettre le souk en rentrant par un filtre à air mal adapté et faire exploser le turbo d’un 80, celui de Laurent.IMG_2070 IMG_2067

 Il fallait bien que ça arrive pour donner un peu de travail à Roland notre mécano.

Pendant ce temps on ne s’ennuyait pas pour autant, entre ripaille et contemplation des étoiles, il y en avait pour tout le monde.IMG_2078 IMG_2077 IMG_2074 IMG_2082

Le lendemain, sans turbo, la progression était plus lente, et le moteur du 80 a rendu l’âme. Il est rentré à Tunis en remorque.

C’est par la piste du « pipe line » qu’il a fallu remonter

img_2088

IMG_2091

jusqu’à Ksar Ghilane où un superbe campement nous attendait.

img_2134

DSC00150 DSC00152 DSC00164-1024x768 DSC00176-300x225 DSC00194

Après ce périple dans le sable et les dunes du sud, et la récupération dans cette magnifique oasis de Ksar Ghilane, il fallait reprendre le chemin du retour,

DSC00033mais avec ce problème de véhicule en remorque, le groupe s’est divisé en deux, l’un rentrant directement sur Tunis, l’autre poursuivant sur Douiret, DSC00006 DSC00018 DSC00029 DSC00083 Tataouine et Matmata.

Et comme dans Astérix, notre histoire se termine par un banquet sous le seul palmier du

quartier, et bien arrosé……DSC00003

Nous apprendrons sur le bateau que l’autre groupe qui tournait dans l’autre sens avait eu trois pannes majeures nécessitant des rapatriements sur « plateau », dont un qui a détruit son moteur avec du sable dans le turbo et les ailettes dans les cylindres!!!!!!!!!

Inutile de vous dire qu’en rentrant, mon premier travail a été de monter un « snorkel » pour envisager l’avenir avec un peu plus de tranquillité.

De cette première expérience, nous avons testé le véhicule, l’équipement, le pilotage dans le sable et les dunes, la « tôle ondulée », la navigation par GPS et « road book » et surtout notre volonté de poursuivre cette découverte des déserts.

Toute notre expérience provient de ce premier raid et vous allez découvrir nos aventures dans les pages qui suivent. Il fallait se lancer.

Mais une fois parti, le virus nous avait atteint……..et depuis……….

.DSC00066

<<<  Afrique saharienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>