7- Burkina (2) Nord…. Côte d’Ivoire….

Sur le plateau Mossi, non loin de Tchériba.

 

<<< Togo                Accueil                              Nord- Guinée ( 3 )>>>

Nos traces sur Wikiloc: §  – Togo…Burkina (2) ….Odiénné

 

 

 Samedi 2 Fevrier

Après les palabres à la frontière, route vers le Nord par N 15.

Après Tenkodogo, retour sur la piste N 17.

Villages fortifiés,  ces concessions Mossi forment de vastes villages, composés de cases rondes en terre reliées entre elles par des petits murets formant un cercle.

BUR P1100428 BUR P1100427 BUR P1100426 BUR P1100424

Les toitures  en paille sont de forme conique.

Nous retrouvons les baobabs, la savane .BUR P1100430

Ici nous sommes en fief musulman, où beaucoup de mosquées sont financées par les états arabes !

Que voit-elle de la circulation ? Celle-là, il ne fallait pas la rater !!…

BUR P1100431

Sous les manguiers ce soir au bord de l’oued, avec pour compagnie les ânes et les cochons.

BUR P1100432 BUR P1100433 P1100436 P1100450

P1100442 P1100439

Nous avons été repéré par les enfants du village voisin, alors bientôt de la visite.

P1100446 P1100448

Dimanche 3 Février

10 000 km depuis notre départ !

Grand nettoyage ce matin, nous avons récupéré beaucoup de poussière ces derniers jours. Nous voulions rester toute la journée, mais cela ne sera pas possible…les gosses deviennent de plus en plus désagréables et les adultes bien incapables de leur dire la moindre chose. A part réclamer une photo !P1100452

Une vingtaine de km plus loin, nous allons retrouver un bivouac sympa et au calme .

« Grand repos » à l’abri des bestioles au sol !

BURP1100474

BUR P1100455 - Copie BURP1100457 - Copie BURP1100456

Au pied de ces gigantesques baobabs et au milieu d’une grande quantité d’oiseaux.

BUR P1100459

BURP1100467 BURP1100466 BURP1100463 BUR P1100461 Calao à bec noir et Cordon bleu à joue rouge.          Choucador à longue queue.

P1100878

Superbe coucher de soleilBUR P1100475  BURP1100476.

lundi 4 Février

70 km de piste  » tôle ondulée » pour rejoindre la Nationale 5 qui nous mènera à Ouagadougou, la capitale.

BURP1100481

BURP1100486 BURP1100485 BURP1100483

La campagne est très animée, travaux des champs, lessive à la rivière.

BURP1100488ramassage du bois.

Le long d’un marigot, dans Ouaga nous visitons le centre artisanal . De belles pièces, mais nous ne pouvons rien voir tranquillement, tellement nous sommes harcelés par les vendeurs .

Les trois quarts des rues de la ville sont en latérite, nous circulons dans un nuage de poussière.BURP1100495

Hotel Auberge les « Manguiers » en plein centre.

Mardi 5 Février

On file, ce matin sur Bazoulé, voir la mare aux crocodiles sacrés.

Une mare perdue dans un paysage de savane près du village . « Sacrés », les crocodiles sont protégés par les habitants et sont une vraie  manne touristique .

burP1100503 P1100497 P1100500

Une cinquante vivent ici autour de la mare , habitués aux touristes ils sont assez pacifiques surtout après avoir ingurgité notre offrande , un superbe poulet ! ( 1000 CFA le poulet !)

burP1100508 burP1100510 burP1100501

Selon les villageois, ils n’attaquent jamais l’homme !

Alors ! nous devenons hardis….P1100499 burP1100515

Jusqu’à lui attraper la queue!P1100513

C’est lui qui avait mangé le poulet ! Enfin je n’en suis pas très sûr, mais cela me rassure.

Route maintenant vers Koudougou troisième ville du pays.

P1100523 P1100522 P1100525

Toujours un habitat traditionnel, splendide avec ses nombreux greniers .

On ne parle pas de maisons ou de cases, mais de « concessions. » Unité d’habitation  et d’exploitation économique, la concession peut abriter une famille entière, famille élargie ,( parents- grands parents -frères – différentes femmes…)

La concession, c’est aussi le droit d’installation sur la terre donnée par le  » chef de la terre « 

Chaque ethnie ayant sa propre architecture.

bur P1100518 C’est pour toi Pierre . Ce sont les seuls que nous aurons vus pendant notre voyage .

P1100524

Après la ville le bitume s’arrête sur la N14, bordée de kaïcédras centenaires. Nombreux villages  » marka « aux greniers uniques en terre, surélevés et de formes cubiques.

burP1100544

burP1100547 burP1100546

Les mosquées bâties en terre  de style soudanais sont magnifiques. Minarets en forme de cônes, criblés d’armatures en bois, assurant solidité de l’ouvrage.

P1100549 P1100554 P1100553 P1100551

Nous nous écartons de la piste principale afin de passer la nuit au calme.

P1100532 P1100533

Ce sera encore sous un baobab près de la ferme des parents de Serge, un petit garçon rencontré en cours de chemin .

P1100527 P1100531 P1100534 P1100535

Beauté d’un coucher de soleil, on ne s’en lasse jamais !

P1100536

P1100537 - Copie

Et bientôt la nuit, un ciel pur, propice à l’observation des étoiles … douceur de la soirée que nous savourons pleinement. Un de nos meilleurs moments en Afrique !

Mercredi 6 Février

Un accueil super de la famille qui nous laissera au grand calme .

Retour sur la piste 14, Tchériba, Safané,P1100539 P1100540

les villages se succèdent…mais grosse différence, flagrante qu’en nous traversons un village musulman ou catholique.(Saleté, tas d’ordures pour les uns- propreté, aspect coquet pour les autres….)P1100568

P1100573 P1100571 P1100570

Un plein d’eau au milieu du village.P1100562

La piste est superbe, des fleurs tout le long .P1100555 P1100560 P1100556

Latérite, rouge , c’est rouge…

P1100564 P1100579

Nous prenons la N 10 qui va nous redescendre vers Bobo.

.P1100578 P1100576

Dans notre champs de chaume, ce soir, nous aurons cependant quelques frayeurs… des bergers ? ou autres, allumeront des feux tout autour de nous ! Des lampes électriques à gauche à droite…. Nous ne sommes pas très tranquilles, mais où aller maintenant en pleine nuit ? Nous resterons au beau milieu du champs . Le feu, si il progresse, n’aura pas grand chose à manger où nous sommes !P1100580

Jeudi 7 Février

Bonne nuit quand même, d’un œil, comme les chats !

Retour à Bobo. P1090649 P1090665 P1090662 P1090652

Un tour au grand marché, un maquis place de la gare ,P1100594

nous partons pour le quartier des fabricants de balafons.

Le Balafon est un xylophone composé d’un support en bois ou en bambou, sur lequel sont disposées des calebasses (caisse de résonance) surmontées de lattes de bois de tailles croissantes. Les calebasses, de tailles croissantes également, sont percées d’un ou plusieurs trous recouverts traditionnellement d’une toile d’araignée ou plus couramment d’un petit film plastique ou de papier à cigarettes.
Le nombre de lattes du balafon varie en fonction de la région où il est joué, et de l’accord qu’on veut lui donner. Il est généralement accordé en pentatonique (une gamme de 5 notes)

En Afrique de l’ouest, plus particulièrement au pays Mandingue d’où il est originaire, le balafon est joué par des griots.

P1100584 P1100592 P1100590Ici, un artisan accorde le notre.P1100589 P1100586

A l’aller, nous avions beaucoup apprécié le campement  » le Rencard » à Tengrela, aussi avons nous décidé d’y retourner pour deux jours .

P1090530 P1100604

Nous sommes accueillis avec joie par Adama, Drissa et Mariam.

Il fait 37°5 et la fraîcheur au bord du lac va nous faire du bien.

Vendredi 8 Février

Au campement, lessive et grosse bulle . A côté de nous, tout le monde s’affaire à la construction d’une nouvelle paillote.

P1100602 P1100606 P1100608 P1100609

Les matériaux ne sont pas loin, il faut juste aller les ramasser dans la forêt toute proche !

P1100616P1100612

P1100649

P1100618

Le plus gros est terminé, à demain la suite .

Samedi 9 février

Debout très tôt, nous repartons sur le lac cette fois pour le lever du soleil, beaucoup d’oiseaux mais pas d’hippopotame ! Magnifique quand même…

P1100629 P1100631 P1100644

P1100639

Au retour, il faut terminer la paillote et surtout assembler le toit, et là il faut des bras .

P1100650 P1100651

P1100654Plus que les murs…mais pour nous il faut reprendre notre route vers la Côte d’Ivoire.

P1100657Fin d’une cérémonie initiatique.

Les frontières…Passage bonne enfant, comme à l’aller , mais il faut toujours palabrer gentiment, parler du pays…

Ce soir nous serons à l’hôtel obligatoirement à Khorogo . Poulet, frittes au maquis de la Colombe d’Or . Super ambiance, mieux qu’à notre l’hôtel où  un mariage a lieu … » cul pincé « .

Dimanche  10 Février

A 8 heure nous sommes de nouveau en route, la même qu’à l’aller. Très belle route jusqu’à Boundiali mais ensuite il nous faudra 5 heures pour rejoindre Odiénné.

P1100659 P1100661 P1100660

Même hôtel, la Primature .

 P1100667 P1100671

Nord- Guinée ( 3 )>>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>