CHILI-BOLIVIE (2)Atacama – Salar Uyuni – Sud Lipez

Laguna Colorada 2019

 

<<< Bolivie-Chili (1)

terrain N CHILI-NOA - Copie (3)

(double clique pour agrandir les cartes )

10/08

Douce chaleur au réveil…10° et toujours notre ciel grand bleu. Nous remontons en direction de la frontière bolivienne ( sans la passer ) pour prendre une piste qui nous avait enchantée .DSC_0261

Adieu Parinacota !

DSC_0171

Très bonne et toujours autant d’animaux.

DSC_0262 DSC_0270 DSC_0267 DSC_0265

Volcan Guallatiri, il fume toujours et crache son SO²…

DSC_0271

Sur ce grand plateau, après un col à 4700m, beaucoup de vent et le thermomètre qui ne dépasse  pas  7°…mucho frio !!!

Un bivouac au milieu  de la « puna » avec pour compagnie lamas et alpagas. 4200 m .

DSC_0277 DSC_0279 DSC_0278 DSC_0281

Mais que font ces intrus ? Nous sommes bien surveillés !!!DSC_0280

 Au signal  du chef de meute tout le troupeau se déplace.  (Un petit cri aigu…) Il s’est rassemblé 500 m plus loin .

 Nous avons trouvé le petit coin à l’abri du vent, qui doit surement être le lieu de repos de ces bêtes .

Au soleil 12°  à 15h !

11/08

-6°

Petites collines de craie.DSC_0285

Toujours beaucoup de camions venant du salar où l’on exploite la couche de sel contenant le précieux métal  lithium . Ces camions nous les avons rencontrés  avant Putre et jusqu’à  Arica…des centaines et des centaines sur la route…et dans les deux sens .

DSC_0293 DSC_0284

Salar de Surire. 4280m

Dans un voile de sel… le vent souffle ! Les chauffeurs de poids lourds que nous croisons portent une cagoule blanche et des lunettes noires pour se protéger du sel et du soleil. Difficile pour nous aussi de regarder le salar , il y a une telle réverbération .

DSC_0290 DSC_0294 DSC_0296

Nous contournons la zone d’exploitation vers l’extrémité du salar pour une pose déjeuner.

DSC_0297 DSC_0303 DSC_0301

Flamants roses et vigognes…

DSC_0306 DSC_0310

La neige encore bien présente sur les versants sud . Ici à 4750 m.

DSC_0311 DSC_0317 DSC_0312

 On la retrouve même par endroit sur la piste, cette piste est magnifique , elle a été refaite complètement  depuis notre passage , un vrai régal .

Rochers recouverts de lichen  Llareta.

DSC_0313

Nandus, de la famille des autruches. Elles courent vite les bêtes !!!

DSC_0339

Bientôt la fin de la piste sur ce plateau à 4300 m.

DSC_0331 DSC_0333 DSC_0332

Près d’enclos de troupeaux , Cerro Cibaray ( Bolivie )juste en face.

DSC_0337 DSC_0338

Demain nous  passons la frontière de Pisiga vers la Bolivie !!!Une de plus et encore cuisine ce soir .

En deux jours nous avons croisé deux voitures en dehors  des camions  et trois cyclistes français dont un petit garçon de 10 ans !!!…..

DSC_0341

12/08

Pas beaucoup dormis, un vent en rafales toute la nuit faisant trembler la voiture.

L’Isluga  fume toujours .

Jolie petite église. La cour sert  d’enclos aux  lamas.

DSC_0343 DSC_0345 DSC_0344

Nous filons vers la frontière…passage difficile malgré le peu de monde, nous sommes les seuls étrangers, rentrant en Bolivie…Toutes les formalités se font dans le même bâtiment , personnel chilien  très « pro »…10 minutes.

Coté bolivien cela se corse . Migration rapide mais  « l’aduana »un vrai poème !!! Tout une bande de jeunes nous renverra de guichet en guichet…

  • Une jeune douanière vient visiter la cellule, une visite en règle, frigo, placard !!! elle réussira à  me chiper un paquet de saucisses sous vide ( non autorisé !!!) et de le mettre rapidement dans sa poche.   Bonne appétit  Mme la douanière. C’est ainsi que se nourrit le personnel douanier !
  • Ensuite «  Gamin », que faire de son passeport ? elle me demande de tout faire photocopier et mettra des tampons partout !!!
  • Personne ne sait faire pour nous remplir le document d’importation temporaire du véhicule…jusqu’à l’arrivée miraculeuse d’Omar qui en 10’ nous remplira le document sur son ordinateur et nous libérera après 1h30 de tracasseries.

Cela  commençait à devenir un cauchemar !!!

Route vers le Salar de Coipasa.

DSC_0351

Tata Sabaya.DSC_0346

Désert de sel, le plus grand après celui d’Uyuni.

DSC_0353 DSC_0366 DSC_0364 DSC_0362

On vide les réserves de gasoil faites à Arica, nous avons du chemin à faire et surtout pas de pompes avant un moment .

13/08

Nous avons une longue piste à faire aujourd’hui, une piste pas facile faite de tôle ondulée, de passage à gué de rivières. (153 km )

DSC_0401 DSC_0402 DSC_0421 DSC_0423

Passage hors piste dans des dunes de sable… mauvaise posture !!! mais pas de problème mon pilote s’en sort toujours en dégonflant bien.

DSC_0372 DSC_0415

Le tout  au milieu d’un désert complet  sel/sable . Un peu d’eau potable pour les animaux .

DSC_0371 DSC_0370

C’est dans cette contrée inhospitalière que vit  l’ethnie  la plus ancienne des Amériques, les Chipayas.

Nous sommes en « pleine terre inconnue » faisant référence à Fréderic Lopez  et son émission TV en 2010.

Ici, pas un touriste, que des lamas, des moutons…et des indigènes  sur les quelques centaines de km  avant le salar d’Uyuni.

DSC_0377 DSC_0379

En arrivant ici j’ai l’impression de retrouver un habitat africain, petites maisons rondes couvertes de paille, greniers à grain.

DSC_0418 DSC_0396 DSC_0420 DSC_0419

Habitat très dispersé .

Chipaya, le bourg principal.

DSC_0382 DSC_0385 DSC_0390

Les femmes portent une robe de bure marron et un drôle de petit chapeau sous lequel elles ont des petites nattes tressées à l’africaine.

DSC_0387

Impressionnante sensation d’isolement.   Un monde vraiment à part à des siècles en arrières du notre.

La piste tellement mauvaise que ce sera la journée catastrophe… tout d’abord le frigo que l’on retrouve  au milieu du  carré après avoir arraché ses fixations latérales… enfoncé  la planche de support inférieur…bloquant le tiroir du bas…

Sur le toit les fixations du grand panneau solaire ont lâchées  et celui-ci est venu en butée sur le hublot central…un peu endommagé !!!!

DSC_0411 DSC_0412 DSC_0431Après réparation provisoire sur place nous repartons en direction du volcan Thunapa, volcan sacré que nous abordons par le nord…magnifique en cet fin d’après midi.

DSC_0441 DSC_0444 DSC_0443

Encore un bivouac de rêve…  au pied du volcan avec vue sur le salar, au milieu d’un champ de lave fossilisée.

DSC_0449 DSC_0450   DSC_0452

14/08

DSC_0453DSC_0459 DSC_0455

Nous contournons le volcan , traversons des petits villages pour la plupart tous abandonnés .DSC_0463 DSC_0466 DSC_0465DSC_0460

Dernier centre de vie avant la grande traversée vers  Incahuasi.

Salar Uyuni    3660 m

40 km de ligne droite au milieu du salar.DSC_0476

DSC_0470 DSC_0474 DSC_0473

Rencontre de français à bicyclette ! Nous les retrouverons dans une semaine dans le sud Lipez.

DSC_0478 DSC_0486 DSC_0485 DSC_0482

Un petit point noir, l’île approche .DSC_0488

Arrêt déjeuner, c’est ici que tous les 4X4 d’agence s’arrêtent  et déversent leur flot de touristes.DSC_0491

DSC_0490

Nous continuerons  30 km plus loin au milieu de cette immensité blanche pour un bivouac dans l’île Ford.

DSC_0492

Seuls, dans une petite  anse, nous avons l’impression d’être à la plage face à cette immense mer de sel .  Une petite bulle au soleil .  Magnifique !!!!

DSC_0500 DSC_0508 DSC_0504

Même pas un brin d’herbe pour lever la patte…

DSC_0498

 Nous allons jouer les Robinson Crusoé.

DSC_0509

Le soleil baisse, les couleurs  du couchant sur cette blancheur ne font que ressortir.

DSC_0512 DSC_0515 DSC_0514 DSC_0513

15/08

Après une nuit bien au calme, même pas un lapin pour nous réveiller ! Retour sur l’île  Incahuasi .

DSC_0537 DSC_0536

Pour le moment pas grand monde d’arrivé, aussi il faut en profiter pour une balade dans l’île au milieu des cardonnes.

DSC_0519 DSC_0520DSC_0521 DSC_0530 DSC_0526

Contournement de l’île pour être au calme, nous finirons l’après midi au soleil.

DSC_0545 DSC_0548 DSC_0541Quelques petits ramasses miettes !DSC_0543

Encore une belle fin de journée….DSC_0550 DSC_0552

La température baisse rapidement….1°

16/08

Fin du salar, le monument de sel du Dakar a bien souffert…

DSC_0555

Arrivée Uyuni.

Nous nous installons près de la caserne dans une petite impasse, au calme pour effectuer nos réparations .DSC_0558

17-18/08_

Uyuni.

Ville Far-West qui ne vit que le soir quand les touristes sont rentrés du salar.

DSC_0560 DSC_0566 DSC_0565 DSC_0562

Dans l’après midi nous quittons la ville vers le Sud Lipez, où nous resterons une petite semaine… donc pas de Wi-fi au milieu de cet autre désert . Nous ressortirons vers San Pédro d’Atacama au Chili .

La sortie de la ville reste toujours une catastrophe, une décharge à ciel ouvert… Pas de route bitumée… on roule dans une poussière épouvantable !

En route pour le Sud Lipez.

bolivie tupiza

Sud Lipez

Un grand plateau au sud du salar d’Uyuni, désertique, dans une zone volcanique importante où geysers, sources thermiques y sont en grand nombre.

50 km plus loin nous sommes à Ramatidas, nous nous enfonçons dans la colline et nous nous retrouvons au milieu d’un dédale de laves fossilisées… un bivouac parfait loin de la route.

DSC_0567 DSC_0568

Fixation du panneau solaire, cette fois nous traversons le toit!

19/08

-4°, un petit plein d’eau complémentaire au village …route vers San Cristobal.

Route sans grand intérêt, en pleins travaux avec de nombreuses « desvios »… poussière assurée.

San Cristobal, devenue la plus grande mine d’argent après Potosi.

DSC_0570 DSC_0573

Cette richesse d’argent se situait  sur la montagne sacrée de la Pachamama où se trouvait l’ancien village qui a vu sa destruction. Les habitants ont dû  déménager perdant ainsi une partie de leurs traditions, église démontée…cimetière saccagé. Village transformé en une immense plateforme pour la future mine !!!

Nous quittons rapidement les lieux .

Motards italiens qui nous attendent pour faire un brin de causette .

DSC_0574

Après Alota nous prenons la piste pour « Valle de las Rocas » une curiosité géologique magnifique.

DSC_0585

Du monde pour escalader ces grosses formations et se faire quelques sensations…

DSC_0594

A mon tour maintenant !

DSC_0597 DSC_0592

Rio Anaconda coule noir au fond de la gorge.

DSC_0599

Devant nous une barrière de rochers !DSC_0603 DSC_0605

Un peu plus loin encore un bivouac au milieu  de ces  rochers aux formes bizarres.

DSC_0612

DSC_0609 DSC_0611 DSC_0614

Ce soir au menu, pommes de terre au four et filet de lamas avec un cabernet-sauvignon chilien .

DSC_0617 DSC_0616

Avec un beau coucher de soleil.

DSC_0615

20/08

-4 °dans la nuit, mais relative douceur au lever 6°, grand soleil et mais pas  la moindre humidité, cet air sec nous fait supporter des températures  très basses .

DSC_0618 DSC_0623

Sur la piste il n’y a pas encore grand monde .DSC_0624

C’est l’heure de s’abreuver pour tous …DSC_0625

Traversée de « Valle de las Rocas » plus au nord, fantastique amas de rochers sur des kilomètres .

DSC_0631 DSC_0634 DSC_0636 DSC_0638

Volcan Ollague et son petit panache de fumerolles.

DSC_0639

Devant nous  un très gros volcan que nous allons contourner par une piste pas facile du tout, de la caillasse !

DSC_0644     DSC_0646

Au bord de la première lagune, il y an a plus d’une trentaine dans le coin !  Laguna Chullucani.DSC_0652

DSC_0650

Traversée de petits Rio.DSC_0658

Arrivée sur la Laguna  Hedionda où nous retrouvons les fameux flamants « James » les plus colorés.

DSC_0668 DSC_0678 DSC_0669  DSC_0691

Un bon moment à les observer !

DSC_0679 DSC_0684 DSC_0683 DSC_0681

Laguna Negra

DSC_0699 DSC_0701

Nous  passons de l’une à l’autre et la piste toujours aussi mauvaise, dans une poussière  blanche !!!

Nous retrouvons notre bivouac de 2015 et bien sûr nous nous y installons…encore au milieu de nul part !!! Seuls au milieu de ce désert. Laguna Ramadumac à 4I80m.

DSC_0705 DSC_0710 DSC_0709 DSC_0706

Un peu de vent !!! 12° à 17h. La lumière devient magnifique . Tout devient rose mauve !

DSC_0715

21/08

-11° à 6 heures du matin !!! Un chauffage qui peine à démarrer (9° intérieur) le gasoil est trop pâteux et la pompe s’arrête ….Avec deux couettes ont tient le coup , ce qui fait qu’aujourd’hui c’est grâce matinée…9h30 !!! en attendant que le soleil ne vienne naturellement nous chauffer .

Cap au Sud, les pistes  en quatre ans se sont complètement dégradées, c’est une horreur et demandent une attention toute particulière de la part du chauffeur, énormément de rochers ou pierres plates  extrêmement  abrasives, tôles ondulées ou sable.

DSC_0723

Un beau goulet ici en est la preuve .

DSC_0726 DSC_0730 DSC_0727

Et chacun fait sa trace espérant avoir la meilleur ! Ici se sont des milliers de 4X4 qui circulent à toute allure, tout au long de l’année.

DSC_0731

Paysages splendides, dégradés de couleurs !

DSC_0739 DSC_0743 DSC_0742 DSC_0741

  Presque lunaire, si ce n’est la présence de ce petit renard.

DSC_0761 DSC_0758

La Piedra Arbol

Un décor très saharien, me rappelant les contrées lointaines  d’Afrique.

DSC_0762 DSC_0769 DSC_0768 DSC_0765 DSC_0764

Bientôt nous apercevons la Laguna Colorada. 4317 m

DSC_0774

Des couleurs à la limite de l’irréelle… intensité du  blanc des sédiments, ( sels de borax, de gypse et de sodium ) avec les bleus et le rougeâtre de l’eau .Algues et planctons nourrissent une quantité de flamants.

DSC_0777 DSC_0783 DSC_0782 DSC_0781 DSC_0780 DSC_0779 DSC_0778

En ce moment de l’hiver les bords sont gelés et il souffle un vent très  froid .

Encore d’autres couleurs en contournant la lagune vers le promontoire.

20190821_153320

DSC_0786 DSC_0793

L’accès y est  complètement  chamboulé, on ne monte plus en voiture et nous devons stationner sur un immense parking…complet aujourd’hui !!! Nous avions prévu d’y bivouaquer ! Raté.

Alors quelques kilomètre plus loin, nous nous enfonçons dans un superbe  canyon où nous serons à l’abri du vent , tranquille, juste avec quelques viscachas ( lapin à longue queue).

DSC_0796 DSC_0797

21/08

Encore une nuit bien fraiche…-10° mais le chauffage marche comme il faut !

 Le canyon vu d’en haut.DSC_0799

Un échantillon de la piste ….

DSC_0800 DSC_0802

Geysers Sol de Manana. 4730 m

Cratères de lave  bouillonnante et un geyser qui ne crache que de la vapeur….

DSC_0805 DSC_0813DSC_0811DSC_0808 DSC_0806

Encore un bout de piste caillouteuse avant l’arrivée sur la Laguna Challviri.

DSC_0825

15 heures tous les 4X4 sont partis, nous prendrons leur place pour la nuit.( Il est interdit de bivouaquer en sauvage , nous sommes à l’intérieur du parc !)

DSC_0826 DSC_0833 DSC_0828 DSC_0827

Un bon bain dans les petites piscines des thermes…en pleine nature et personne !

DSC_0835DSC_0840

Nous dormirons juste en face et avons la chance d’admirer un merveilleux coucher du soleil sue la lagune. Il n’y a plus que les oiseaux qui pataugent .

DSC_0836

DSC_0841

22/08

-9° toujours, mais cela n’empêche pas les premiers touristes arrivés à 7 heures d’être dans   l’eau qui fume …Dans l’eau c’est du bonheur, mais en sortir est autre chose surtout avec ce vent qui ne s’arrête pas .

DSC_0842 DSC_0843

Nous partons pour la Laguna Verde.

Tous ces volcans nous offrent une exceptionnelle palette de couleurs.

20190823_105446

DSC_0844 DSC_0849

 Nous nous arrêtons pour contempler  la plaine Salvador  Dali .

DSC_0846 DSC_0850

De la neige cette année il n’y en a pas trop !!!DSC_0857 DSC_0862 DSC_0858

DSC_0863 DSC_0865

Le Licancabur qui domine la Laguna Verde n’en a pas du tout !

20190823_113933

 

DSC_0872

La lagune n’a même plus sa couleur émeraude que nous avions connue  en 2015. Déçus nous sommes !!

Sans vent à 11h du matin , c’est le volcan qui se mire dans l’eau.

DSC_0869

Après déjeuner le vent se lève et nous retrouvons les belles couleurs, mais sans la neige du volcan la photo n’est plus la même.

DSC_0879

Trois renards nous attendent sur la piste et vont se chamailler les morceaux de pain.

DSC_0887 DSC_0890

La laguna Blanco jouxte La Verde.

DSC_0899

Bientôt  le poste frontière côté Bolivie, passage rapide avec le sourire .

Derrière ce poste c’est le bitume !...Bienvenue en République du Chili !

La suite, c’est un après midi d’enfer que nous allons passer !

Pour la migration et l’importation temporaire du véhicule c’est assez rapide, mais tout ce corse premièrement par une fouille complète du véhicule, deux petits jeunes de vrais emmerdeurs  qui avaient  envies  de « se faire des touristes »… Il faut dire qu’à ce poste il n’y a personne à circuler à part quelques taxis qui transportent des clients  entre les deux postes frontières distants de à 5 km.

Ensuite, le plus grave …les papiers de Gamin. Gamin a été vacciné  en Alaska en Juillet 2018 et ce vaccin est valable 3 ans…2021.

Pour ces deux petits cons , ici cela ne marche pas !!! il faut un vaccin de moins de quatre mois ! Alors qu’il y a trois semaines nous passions sans problème une frontière chilienne plus au nord !( en 2015 , treize fois nous avons passé la frontière Argentine- Chili sans aucun souci )…

Erreur d’Arica !!!!C’est  nous qui avons la vérité.

Rien à faire Gamin ne peut rentrer au Chili…c’est donc demi tour vers la Bolivie.

Je conseille à tous ceux qui veulent passer avec leur animal d’éviter ce poste frontière .

N’ayant pas assez de carburant pour retourner à Uyuni, Maurice ira seul à San Pedro chercher du gasoil et faire trois courses.  Pendant tout l’après midi passé au poste frontière dans le froid  je n’ai vu aucune voiture se présenter. ( sauf 2 taxis chiliens !)

19 heures Maurice de retour nous allons dormir  devant le poste de migration bolivienne qui ferme à 16h30 ! et ouvre à 8h30.

24/08

Un froid , un vent ! -9°

Le douanier, avec un large sourire,  a tout de suite compris pourquoi il nous revoyait…les vaccins du chien ! Nous ne devions pas être les premiers !

A noter qu’ aucun 4X4 chilien ne passe cette frontière vers la Bolivie. Par contre nous avons vu de très nombreux  4X4 boliviens venir  à vide ici, attendre les touristes venus du Chili en car ou en taxi. Curieux !!! On sent même une certaine animosité entre les deux postes. En aurions nous fait les frais ?

Alors rebelote , on recommence tous les papiers d’entrée en Bolivie , mais avec le sourire !

Dans la poussière de ceux qui rentre direct Uyuni  ce soir !

DSC_0906 DSC_0914 DSC_0911 DSC_0909

Nous retournons  jusqu’à la Laguna  Challviri  et quelques km après une piste Nord-Sud qui nous ramènera directement vers Alota  à notre super bivouac « Valle de Las Rocas ».

DSC_0916

Laguna Canapa avec extraction de sel.

DSC_0921 DSC_0923

 Paysages peu différent sur un plateau à plus de 4750 m.

DSC_0925

Descente vers Villa Mar.( Péage 10 bol  mais après la piste du billard !)

DSC_0929 DSC_0931

 183 km depuis la frontière par des pistes pas faciles faites de tôles ondulées….harassant !!!

25/08

Un peu crevés !!! nous décidons de rester ici la journée  pour nous reposer. ( 4100 m et température plus douces, 4° au réveil,  12° dans la journée)

DSC_0934

Une petite ballade dans ce dédale de rochers où avec un peu  de l’imagination on peut voir toutes sortes de créatures…

Quel est ce monstre prêt à bondir sur nous ?DSC_0936 DSC_0937

Est-ce son repère ?DSC_0940

Tortues géantes ?DSC_0938

26/08

Route vers Uyuni . Ce soir resto chinois, cela change un peu des pizzas locales !

27/08

Changement de programme direction  l’Argentine .

Bolivie tarija

Route bien rectiligne nous partons  en direction du sud vers Tupiza avec l’intention de faire peu de km cet après midi …DSC_0941

Arrêt près de dunes  sur le bord de la route , il faut récupérer de la nuit précédente . 3680 m

DSC_0942

28/08

-4° encore !

Après la  monotonie du départ, la route devient plus accidentée à l’approche de la montagne.DSC_0943 DSC_0945

 Cette route pratiquement taillée à la tronçonneuse , un travail impressionnant !

DSC_0949 DSC_0956 DSC_0952 DSC_0950

Après 140 km nous sommes dans la vallée avant Tupiza, ici les saules ont leur premières feuilles, la température est bien remontée (21°)C’est le printemps qui arrive !

DSC_0965

Une arrivée magnifique  au milieu d’un chaos rocheux où nous retrouvons les cardones !

DSC_0969 DSC_0973 DSC_0974 DSC_0976

Des couleurs de roches …

DSC_0972

Tupiza, première démarche…le véto, pour ne pas avoir de problème à la douane, nous faisons revacciner Gamin contre la rage malgré la validité de la dernière  vaccination en Alaska !!! Certificat de bonne santé.  ( Bolivie- Chili validité seulement 1 an) Je pense à toi Carole !

Quebrada de Palala , nous remontons jusqu’au belvédère avant que le soleil ne soit trop bas .

DSC_0988 DSC_0990 DSC_0989

De la dentelle !

DSC_0995 DSC_1002 (2)DSC_0996 (2)

DSC_1009

Encore un bivouac retrouvé dans le lit du torrent ! 3200 m et une douce température  23°.

DSC_1012 DSC_1015 DSC_1017 DSC_1018

Demain une grand lavage de K’Haïma sera nécessaire.…

DSC_1011

29/08

DSC_1020DSC_1022

La sortie de Tupiza nous réserve encore quelques beaux points de vue.

Ici c’est presque le Tzin Test au Maroc  , les arganiers sont remplacés par des faux poivriers !!DSC_0001

Petite étape pour s’arrêter une vingtaine de km  avant la frontière.

Un local en panne , nous aidons de notre possible en prêtant  nos outils.

DSC_0004

Sur  un promontoire au-dessus d’un petit canyon.

DSC_0011 DSC_0009

Incroyable , nous sommes toujours à 3500 m, mais une douceur  très agréable, nous passerons la fin de l’après midi dans nos fauteuils en plein soleil .

30/08

Derniers moment en Bolivie, la frontière toute proche…

1 Heure pour passer les deux postes !!!

-Migration Argentine qui s’occupe de la sortie Bolivie. Nous obtenons 90 J pour Argentine.

-Aduana Bolivie pour rendre permis temporaire, tampon sur photocopie.

-Aduana Argentine pour un nouveau permis. Très rapide ! Pas besoin d’assurance auto pour faire ces papiers comme on peut le lire sur Overlander.

 Pas de visite complète du véhicule.( on ne nous parle pas de frutas ni autre !)

-Senasa pour Gamin, je présente le dernier certificat vétérinaire…un coup de tampon …tout est OK alors GO ….Argentina.

Faire obligatoirement  « la cambio en Bolivie ».

Dans la Quiaca, assurance pour le véhicule. Bonne adresse : 189 Av ’Espagna Norte. Intigriti  Séguros. ( Assurance pour les 7 pays Mercosur  3500 pesos pour 4 mois ! un peu plus de 50 euros   )

Drôle de manège à la douane …En 2015 les argentins passaient par flots pour acheter les produits boliviens moins chers .  En ce moment c’est l’inverse ce sont les boliviens  qui reviennent  charrettes pleines de ciment, de bière, de vivres …

En 2015….1 euro  = 12 pesos

2019….     1 euro = 64 pesos.  En ce moment l’économie du pays s’écroule complètement.

Le plein du fruits et légumes et de poulet nous quittons la Quiaca… vers Abra Pampa où juste à la sortie nous trouvons notre bonheur pour la nuit…au pied d’une grande dune de sable et au bord d’une petite lagune .

DSC_0017

Adieu Bolivie, adieu les déserts de sel  et les grandes étendues sauvages que nous aimons tant.

2076 km en 29 jours.

>>> Argentine 1